La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    48 356,34
    +84,10 (+0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

Archéologie. Le séjour des Vikings en Amérique daté à l’année près grâce aux cernes du bois

·1 min de lecture

Une importante éruption solaire pourrait être à l’origine de rayons cosmiques particulièrement puissants qui ont inscrit dans la chair des arbres un “anneau révélateur” il y a plus de mille ans, explique Science. Grâce à ce repère, des chercheurs ont réussi à dater l’année exacte du passage des Vikings en Amérique du Nord.

Les Vikings avaient près de cinq cents ans d’avance sur Christophe Colomb, découvreur sur le tard du Nouveau Continent. En 1021, très précisément, le peuple d’explorateurs scandinaves avait déjà établi un campement d’envergure sur l’île canadienne de Terre-Neuve, dans l’Anse aux Meadows, révèle une étude scientifique publiée dans la revue Nature, mercredi 20 octobre.

En étudiant les troncs d’arbres coupés grâce à des haches en métal, caractéristiques du peuple originaire d’Europe du Nord, des chercheurs ont réussi à dater à l’année près la présence des Vikings en Amérique, “il y a exactement un millénaire”, raconte Science. Cette découverte est la “démonstration exceptionnelle” d’une méthode de datation moderne basée sur l’empreinte laissée dans les arbres du monde entier par une radiation solaire particulièrement puissante survenue en 993.

À lire aussi: Archéologie. Au neuvième siècle, quand Vikings et musulmans se croisaient

En comptant le nombre de cernes annuels séparant la marque de radiation et l’écorce, les scientifiques sont parvenus à proposer une estimation extrêmement précise d’un événement survenu mille ans plus tôt.

“Précision extraordinaire”

Une importante éruption solaire serait à l’origine de rayons cosmiques particulièrement forts qui ont

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles