Publicité
La bourse ferme dans 5 h 24 min
  • CAC 40

    7 905,97
    -21,46 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 877,79
    +0,02 (+0,00 %)
     
  • Dow Jones

    38 996,39
    +47,37 (+0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0817
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    2 063,50
    +8,80 (+0,43 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 399,07
    -590,36 (-1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,15
    +0,89 (+1,14 %)
     
  • DAX

    17 732,13
    +53,94 (+0,31 %)
     
  • FTSE 100

    7 664,06
    +34,04 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    16 091,92
    +144,18 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    5 096,27
    +26,51 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2634
    +0,0008 (+0,07 %)
     

ArcelorMittal : gros investissement pour décarboner le site de Dunkerque, Macron salue un accord historique

Zarateman/Wikimedia Commons

Un accord historique pour décarboner son site. ArcelorMittal va investir jusqu'à 1,8 milliard d'euros, financés en partie par les aides de l'Etat afin de réduire les émissions de son site de production d'acier de Dunkerque, en remplaçant un haut fourneau par des fours électriques. Cet accord annoncé par le gouvernement devrait permettre de réduire de près de 6% les émissions de CO2 du secteur industriel en France, a affirmé dimanche le ministre de l'Economie Bruno Le Maire en présentant le projet à des journalistes. L'Etat apportera une aide, validée par l'Union européenne, qui pourra aller jusqu'à 850 millions d'euros en fonction des investissements effectivement réalisés, a précisé Bercy.

Le président Emmanuel Macron a salué «un accord historique» permis par le plan France 2030 dédié à l'innovation. «À terme, c’est plus d'1% de nos émissions de CO2 supprimées», s'est-il félicité dans un message sur le réseau LinkedIn. L'argent débloqué par l'entreprise et l'Etat permettra de construire deux fours électriques ainsi qu'une unité de réduction directe du fer, première étape pour produire l'acier décarboné. Ces installations fonctionnant à l'électricité et au gaz, et à terme à l'hydrogène, se substitueront à un des hauts fourneaux fonctionnant au charbon, symboles de la sidérurgie mais fortement polluants. L'usine fait partie des 50 sites industriels les plus émetteurs de gaz à effet de serre en France.

Au total, les investissements devraient permettre de réduire les émissions de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

BYD détrône Volkswagen et devient partenaire officiel de l'Euro 2024
Lourdement endetté, Atos nomme un nouveau directeur général pour sauver les meubles
Découvrez cette menace que votre patron redoute par dessus tout pour 2024
CAC 40 : la Bourse soutenue par les espoirs de baisse des taux directeurs de la Fed et la BCE
Croulant sous les dettes, Atos demande de l’aide pour négocier avec ses créanciers