La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 554,55
    -355,82 (-1,19 %)
     
  • Nasdaq

    12 202,90
    -2,94 (-0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    26 433,62
    -211,09 (-0,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,1945
    -0,0026 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    26 341,49
    -553,19 (-2,06 %)
     
  • BTC-EUR

    16 187,20
    +857,28 (+5,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    379,65
    +15,06 (+4,13 %)
     
  • S&P 500

    3 616,45
    -21,90 (-0,60 %)
     

Des arbitres alsaciens renoncent au remboursement de leurs frais de déplacement pour soutenir les petits clubs

Apolline Merle
·1 min de lecture

C'est un beau geste de solidarité de la part d'arbitres du Grand Est. Pour aider les plus petits clubs en difficulté de leur District à cause de la crise sanitaire du coronavirus, des arbitres d'Alsace ont refusé de percevoir leur indemnité sur les rencontres où ils officiaient. Pour eux, la situation est simple. "Pas de spectateurs + pas de buvette = pas de recette. Soutien aux clubs, aidons-les à notre manière", a écrit un des arbitres sur sa note de frais de ce week-end, qui a été diffusée ensuite sur les réseaux sociaux. L'arbitre en question, Maxime Walther, arbitrait samedi dernier, un match de moins de 18 ans (D 3) entre les clubs de Schirrhein et Forstfeld/Eufried. Celui-ci a parcouru 64 kilomètres depuis son domicile (Kutzenhausen) pour se rendre sur les lieux de la rencontre. Des frais de déplacement qu'il a donc refusé pour aider les petits clubs en difficulté financière.

"C'est une belle surprise, raconte Pierre Dillinger, le président de Schirrhein (Bas-Rhin), interrogé par nos confrères du Parisien. C'est fou, même ! On apprécie forcément les arbitres qui ont lancé cette initiative. Cet arbitre ne nous avait pas prévenus. Pour nous, c'est une économie de 56 euros,...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi