Marchés français ouverture 5 h 56 min
  • Dow Jones

    33 912,44
    +151,39 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    13 128,05
    +80,87 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    28 829,42
    -42,36 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0160
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • BTC-EUR

    23 754,46
    -439,91 (-1,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    572,75
    -18,01 (-3,05 %)
     
  • S&P 500

    4 297,14
    +16,99 (+0,40 %)
     

Arabie saoudite: 5 ans de règne de Mohammed ben Salmane

Saudi Royal Palace/AFP/Archives - Bandar AL-JALOUD

Voici les temps forts en Arabie saoudite depuis que Mohammed ben Salmane, dit "MBS", en visite officielle en Europe pour la première fois depuis l'affaire Khashoggi, est devenu il y a cinq ans prince héritier et dirigeant de facto du royaume.

Voici les temps forts en Arabie saoudite depuis que , dit "MBS", en visite officielle en Europe pour la première fois depuis l'affaire Khashoggi, est devenu il y a cinq ans prince héritier et dirigeant de facto du royaume.

Prince héritier

Le 21 juin 2017, deux ans après son intronisation, le roi Salmane propulse son jeune fils Mohammed prince héritier, dans un contexte de crise avec le Qatar voisin.

Répression et purge

En novembre 2017, des dizaines de personnalités influentes parmi lesquelles des ministres et le prince milliardaire Al-Walid ben Talal, sont arrêtées, dans une vaste purge au nom de la lutte anticorruption orchestrée par MBS.

Le prince héritier, qui contrôle les principaux leviers du pouvoir, de la défense à l'économie, consolide son emprise et emprisonne les dissidents, d'éminents religieux aux militants des droits de l'homme.

En mars 2020, le prince Ahmed ben Abdelaziz al-Saoud, frère du roi, ainsi que le neveu du monarque, le prince Mohammed ben Nayef, sont arrêtés, accusés d'avoir préparé un coup d'Etat visant à évincer MBS.

Réformes

Parallèlement, MBS lance un vaste plan de changements économiques pour sortir le pays de sa dépendance au pétrole.

Il initie aussi des réformes sociétales. Les femmes sont autorisées à conduire, les événements sportifs et culturels devant un public mixte se multiplient. Les Saoudiennes restent néanmoins sujettes à la tutelle masculine, et les autorités ont accentué la répression contre les féministes.

Hariri démissionne depuis Ryad

Le 4 novembre 2017, le Premier ministre libanais, Saad Hariri, annonce à la surprise générale sa démission depuis Ryad, accusant le mouvement chiite Hezbollah et l'Iran de "mainmise" sur son pays.

L'Arabie saoudite dément, comme elle en est accusée, d'avoir forcé M. Hariri à quitter ses fonctions et de l'avoir retenu contre son gré.

Guerre au Yémen

Le 9 août 2018, l'Arabie saoudite est mise en cause pour une frappe aérienne contre un bus qui fait 51 morts parmi lesquels 40 enfants, à Saada[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles