La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 703,56
    +252,41 (+1,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

Après son rachat par Rodolphe Saadé, que va devenir La Provence?

Ludovic MARIN / POOL / AFP

Après presque un an de lutte, Rodolphe Saadé (CMA CGM) rachètera bien les 89% de Tapie dans le groupe de journaux La Provence ainsi que les 11% qu'y possédait Niel. Un deal scellé dans l'avion présidentiel entre Paris et Alger. Désormais, les grands travaux de réorganisation peuvent démarrer.

Ils avaient convenu de s’asseoir côte à côte dans l’avion présidentiel entre Paris et Alger, ce jeudi 25 août. Emmanuel Macron les a vus faire, a ri d’un air entendu, et leur a dit: "je suis sûr que ce voyage va être utile". Il les a ensuite laissés poursuivre une négociation qui avait commencé au début du mois de juillet. A l’atterrissage, le deal était scellé: Xavier Niel (Free) avait accepté de vendre à Rodolphe Saadé (CMA CGM) les 11% du capital du groupe La Provence qu’il possède. Bernard Tapie, qui espérait voir Xavier Niel prendre sa suite à la tête du groupe de journaux provençaux, aurait été déçu. Mais , le 3 octobre 2021, devenait à la fois absurde et dangereuse pour la survie de l’entreprise, en difficulté financière.

La solution est venue de Marc Sénéchal, le liquidateur judiciaire du groupe de Bernard Tapie. En juillet, il a décidé d’accélérer un peu les choses. A Xavier Niel, il a assuré une victoire totale devant les tribunaux: "oui, vous allez gagner. Vous pourrez récupérer, au prix que vous avez fixé, la totalité des parts de Bernard Tapie, aurait-il expliqué à l’homme d’affaires. Mais cela va durer entre 5 et 10 ans. Et dans l’intervalle, comme vous êtes déjà actionnaire du groupe, vous allez payer de votre poche les pertes courantes. Vous allez payer, encore et toujours. Vous paierez tout. Est-ce que vraiment c’est ce que vous voulez?". A Rodolphe Saadé, il aurait dit: "Obtenir une victoire contre Xavier Niel, ça a quel prix?".

Aux deux, il a arraché un premier terrain d’entente: l’imprimerie commune, mutualisée pour tous les journaux du Sud-Est. Une fois ce premier pas réussi, tout s’est enclenché. Xavier Niel s’est incliné, rassuré de pouvoir continuer, avec son groupe Nice-Matin (Var Matin, Monaco Matin…), les efforts d’économie entrepris avec une nouvelle imprimerie, dont la construction va commencer dans les mois qui viennent dans le Var, à mi-chemin entre Nice et Marseille, et qu’il co-financera avec Rodolphe Saadé. Rodolphe Saadé, lui, n’a[...]

Lire la suite sur challenges.fr