La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 040,93
    -770,21 (-1,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Après le procès de Derek Chauvin, Biden appelle l'Amérique à se "rassembler"

Jules Pecnard
·2 min de lecture

Dans une allocution conjointe, le président des États-Unis et sa vice-présidente, Kamala Harris, ont salué le délibéré du jury réuni pour le procès lié à la mort de George Floyd.

C'est un appel à l'unité et à l'apaisement que le président américain Joe Biden a lancé ce mardi, à l'issue du verdict annoncé dans le procès du policier Derek Chauvin, reconnu coupable du meurtre de George Floyd en mai 2020. Dans une allocution conjointe prononcée depuis la Maison Blanche, Joe Biden et sa vice-présidente Kamala Harris ont salué le délibéré du jury, enjoignant à lutter contre le racisme qui entache "l'âme" des États-Unis.

Selon le président américain, cette décision a "levé le voile, à la vue de tous, sur le racisme systémique, (...) une tâche sur l'âme de notre Nation". 

"Ceci peut être un pas de géant tendant vers plus de justice en Amérique. Car soyons clairs: un tel verdict est également bien trop rare", a-t-il regretté, énumérant les circonstances exceptionnelles qui ont permis à la mort de George Floyd d'être abondamment filmée et constatée par de nombreux témoins.

"Ce n'est pas suffisant"

"Personne n'est au-dessus des lois. Aujourd'hui, c'est le message que traduit ce verdict. Mais ce n'est pas suffisant", a également prévenu Joe Biden, assurant que son administration, en particulier le ministère de la Justice, s'acharnerait à rendre plus juste le système pénal américain. "C'est dans ce genre de moment que le pays doit se rassembler", a-t-il insisté.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Le verdict de culpabilité ne fera pas revenir George", a souligné le locataire de la Maison Blanche. Mais cette décision peut être le moment d'un "changement significatif", a-t-il ajouté, appelant les Américains à ne jamais oublier cet épisode tragique. "Nous devons écouter. 'Je ne peux plus respirer, je ne peux plus respirer': ce furent les derniers mots de George Floyd."

"Nous ne pouvons les laisser mourir avec lui. Nous devons continuer à entendre ces mots. Nous ne devons pas nous détourner. (...) Ce pays a l'opportunité d'opérer un changement de trajectoire", a affirmé Joe Biden.

"Réformer le système"

La vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris, s'est exprimée avant Joe Biden, commençant par remercier les jurés du procès "pour leur service" rendu à la justice américaine. "Aujourd'hui, nous poussons un soupir de soulagement", a-t-elle déclaré, ajoutant que cette décision ne pouvait "faire disparaître la douleur". 

"Une décision de justice n'est pas la même chose que l'égalité devant la justice. Ce verdict nous en rapproche, et le fait est qu'il nous reste du pain sur la planche. Nous devons toujours réformer le système", a prononcé l'ancienne procureur californienne.

"Nous faisons tous partie de l'héritage de George Floyd et notre travail, désormais, est de l'honorer", a-t-elle prévenu.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :