La bourse est fermée

“Après son plongeon, le pétrole a de bonnes raisons de rebondir !”

Malgré la baisse de la semaine dernière, le prix du baril de pétrole affiche une hausse au mois de novembre. En fait, depuis le début de l’année, le prix du WTI est en hausse de 21,5% et le prix du baril de Brent en hausse de 16%. La baisse de 4% de la semaine dernière est liée à la concomitance de quatre évènements : l’annonce de la démission du premier ministre irakien Adel Abdul Mahdi, les propos du ministre russe de l’énergie remettant potentiellement en question la reconduction de l’accord OPEP+, les risques de représailles chinoises en réponse à la promulgation américaine d’une loi défendant la démocratie à Hong Kong et la hausse non anticipée des stocks de pétrole américains.

Alors que le risque de récession globale semble s’éloigner (programmes de relance budgétaire en Europe, inversion de la courbe des taux d’intérêt neutralisée aux Etats Unis), l’OPEP est à court terme le maître du jeu. Et même si au sein de L’OPEP+ (l’OPEP et 10 pays alliés) les mésententes sont toujours sensibles, tout porte à croire que l’accord de réduction de la production pétrolière sera reconduit lorsque ces pays se réuniront à Vienne les 5 et 6 décembre. Cette reconduction devrait être d’au moins trois mois, voire prolongée jusqu’à la fin de l’année.

>> A lire aussi - Pétrole, taux d’intérêt, Bourse… 10 prévisions chocs de Saxo Bank pour 2020

En effet, l’OPEP+ est tout à fait consciente que seule une discipline de sa production pourra rétablir en 2020 l’équilibre offre-demande car l’offre de pétrole hors OPEP, au premier semestre 2020, est amenée à croître, en particulier en provenance des Etats-Unis, de la Norvège, du Brésil et de la Guyane.

>> Inscrivez-vous à notre newsletter Entreprises et Marchés

Autre élément qui pèsera lourd vendredi dans la décision qui sera prise à Vienne, est la nécessité que l’opération d’introduction en bourse d’Aramco soit un succès. Et pour cela, le prix du baril de pétrole devra rester ferme, c’est-à-dire au-dessus de 60 dollars…

>> A lire aussi - Prix,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les voitures radars privées sont bien légales, le Conseil d’Etat a tranché
Investissement en Pinel : les honoraires des professionnels vendeurs enfin plafonnés
Un nouveau sponsor pour le PSG
Comment trouver Capital pendant les grèves ?
1 million de signatures pour le référendum ADP : ce que l’Etat a dépensé pour la pétition