Marchés français ouverture 4 h 7 min
  • Dow Jones

    29 823,92
    +185,32 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    12 355,11
    +156,41 (+1,28 %)
     
  • Nikkei 225

    26 830,44
    +42,90 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    26 576,45
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    15 444,89
    -96,48 (-0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    366,43
    -13,43 (-3,53 %)
     
  • S&P 500

    3 662,45
    +40,82 (+1,13 %)
     

Après son opération, Michel Drucker ne reviendra pas sur France 2 "avant février 2021"

·1 min de lecture

Un mois après son hospitalisation, on a des nouvelles de Michel Drucker. L'animateur de "Vivement Dimanche", opéré du cœur le mois dernier, ne devrait pas être de retour avant février 2021, selon sa co-productrice historique François Coquet, interviewée par Le Parisien. "La chaîne nous a demandé de remonter des émissions jusqu'en janvier. Mais à mon avis, il ne reviendra pas avant février", a-t-elle précisé.

L'opération de l'animateur, âgé de 78 ans, avait entraîné un report de sa rentrée sur France 2. A l'époque, c'est la PDG de France Télévisions, Delphine Ernotte, qui avait rassuré le public quant à la santé de l'animateur vedette.

>> Retrouvez tous les journaux des médias en replay et en podcast ici

Des best-of plutôt qu'une nouvelle présentatrice

Delphine Ernotte avait aussi indiqué que Michel Drucker pourrait prendre tout le temps nécessaire pour se remettre, et que sa case l'attendrait à son retour. En effet, depuis la rentrée, des best-of de l'émission sont diffusés aux horaires habituels. 

>> LIRE AUSSIConfinement : Michel Drucker envoie "tous les deux jours" une vidéo dans les maisons de retraite

Michel Drucker avait par ailleurs demandé à la direction de France 2 de confier les commandes de l'émission au canapé rouge pendant sa convalescence à la navigatrice Maud Fontenoy, mais la chaîne a refusé catégoriquement selon sa co-productrice. "Ils tenaient à ce que Michel reste à l'antenne, pour maintenir le lien avec ses téléspectateurs, même avec des redi...


Lire la suite sur Europe1