Marchés français ouverture 7 h 44 min
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0477
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 729,26
    -1 567,73 (-5,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,57
    -20,11 (-3,00 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     

Après la mort d'une journaliste palestinienne, tensions au Proche-Orient

Des heurts ont opposé ce vendredi 13 mai à Jérusalem la police israélienne à des Palestiniens qui participaient aux obsèques de la journaliste d'Al Jazeera Shireen Abu Akleh, tuée par balle cette semaine en Cisjordanie. L'Union européenne s'est dit "consternée" par l'usage de la force par Israël.

La tension s'accroît entre et . Des heurts ont opposé, ce vendredi 13 mai, à Jérusalem la police israélienne à des Palestiniens qui participaient aux obsèques de la journaliste d'Al Jazeera Shireen Abu Akleh, tuée par balle cette semaine lors d'un reportage en Cisjordanie. Les forces de sécurité, qui faisaient face à des dizaines de manifestants brandissant des drapeaux palestiniens et entonnant des chants nationalistes dans l'enceinte de l'hôpital Saint-Joseph, à Jérusalem-Est, ont chargé au début du cortège funèbre, selon des images de télévision. L'Union européenne s'est dit "consternée" par l'usage de la force "inutile".

Les Palestiniens qui portaient le cercueil de la journaliste ont été poussés vers un mur et ont failli faire tomber la défunte. La police israélienne a affirmé que des participants à la procession, qu'elle a présentés comme des émeutiers, avaient commencé à jeter des pierres. "Les policiers ont été contraints d'agir", a-t-elle déclaré. Quelques minutes plus tard, le cercueil de Shireen Abu Akleh a été placé dans un véhicule qui s'est dirigé vers la cathédrale de l'Annonciation de la Vierge dans la vieille ville fortifiée de Jérusalem, où la cérémonie s'est déroulée dans le calme.

L'enquête de l'armée israélienne critiquée

Shireen Abu Akleh, qui couvrait les affaires palestiniennes et le Moyen-Orient depuis plus de vingt ans, a été tuée par balle alors qu'elle effectuait un reportage sur une opération israélienne en Cisjordanie mercredi. L'armée israélienne a déclaré vendredi que son enquête préliminaire "a conclu qu'il n'est pas possible de déterminer sans équivoque la source des coups de feu qui ont touché et tué Madame Abu Akleh".

L'enquête a soulevé deux possibilités, a précisé l'armée dans un communiqué. La première,[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles