Marchés français ouverture 6 h 8 min
  • Dow Jones

    34 393,75
    -85,85 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    14 174,14
    +104,72 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 416,54
    +254,74 (+0,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,2126
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 363,92
    +842,34 (+2,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 011,72
    +42,88 (+4,43 %)
     
  • S&P 500

    4 255,15
    +7,71 (+0,18 %)
     

Après des mois de stabilité, le chômage a augmenté en avril

·1 min de lecture

Selon les chiffres de la Dares, publiés jeudi 27 mai, le chômage de catégorie A a augmenté de 1,7% en avril.

Mauvaise nouvelle sur le front de l'emploi. Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (sans activité) a enregistré une hausse de 1,7% en avril, soit 65.600 inscrits en plus, pour s'établir à 3,863 millions, selon les chiffres du ministère du Travail publiés jeudi 27 mai. En incluant l'activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emploi en France (hors Mayotte) est quasi stable en avril par rapport au mois précédent(-0,1%, soit -7.000) et s'établit à 6,012 millions, selon la Direction des statistiques (Dares). Ces statistiques mensuelles sont publiées sans commentaire sur le site de la Dares qui a décidé de revenir à une analyse des évolutions trimestrielles, moins volatiles, comme avant la crise sanitaire du Covid-19.

Pour la catégorie A, il s'agit de la plus forte hausse observée depuis avril 2020. Elle est portée par les "animations de loisirs auprès d'enfants ou d'adolescents", susceptibles d'avoir été très affectées par les restrictions du mois d'avril. A compter de début avril, une nouvelle vague de restrictions avait été mise en place pour freiner la propagation du virus, avec notamment la fermeture des crèches et établissements scolaires pendant trois à quatre semaines.

>> A lire aussi - Chômage : l’âge plus pénalisant que la crise pour retrouver un emploi

La hausse est nettement plus marquée pour les jeunes (+3,2%) que pour les âges médians et les seniors (+1,6% et +1,3%), sans doute en lien avec les métiers concernés. Le nombre de demandeurs d'emploi (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Peut-on estimer qu’un salarié parti sans donner de nouvelles est forcément démissionnaire ?
"Une entreprise, ce n’est pas une famille, c’est une équipe de sport"
Déconfinement : la date de la fin du télétravail à 100% confirmée
7 conseils pour retrouver le goût de manager
Une association peut-elle vendre des produits?