Marchés français ouverture 6 h 49 min
  • Dow Jones

    34 156,69
    +265,67 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    12 113,79
    +226,34 (+1,90 %)
     
  • Nikkei 225

    27 480,26
    -205,21 (-0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,0733
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    21 298,70
    +76,54 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    21 732,55
    +311,63 (+1,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    538,68
    +12,72 (+2,42 %)
     
  • S&P 500

    4 164,00
    +52,92 (+1,29 %)
     

Après les méventes de DS et Alfa, le pari fou de Stellantis pour relancer Lancia

Stellantis

Lors d'un Design Day ce lundi, Lancia a voulu confirmer sa renaissance. A travers un concept sans roues dévoilé ce lundi et qui tient plus de la sculpture de salon non figurative que de l’automobile. Empêtré dans le haut de gamme avec ses Alfa Romeo et DS qui ne se vendent pas, Stellantis aura fort à faire pour relancer Lancia.

Alfa Romeo? Une marque au passé glorieux mais moribonde depuis des années. La firme au blason des Visconti n’a écoulé que 56.000 Giulia et Stelvio l’an dernier, même si elle espère faire mieux cette année avec le nouveau SUV compact Tonale. DS? Le label créé artificiellement en 2009 et rendu indépendant de Citroën par Carlos Tavares à son arrivée chez PSA en 2014, a fait encore moins bien qu’Alfa Romeo avec à peine 48.850 unités dans le monde en 2021. Et c’est dans ce triste contexte que Stellantis s’apprête à relancer une énième marque "premium", Lancia, qui n'a vendu qu'un peu plus de 43.800 unités l'an passé. Mais "que va donc faire Stellantis dans cette nouvelle galère?", s’interroge un expert de l’automobile.

Ce lundi, le groupe franco-italo-américain a en effet confirmé la renaissance programmée de cette marque de 116 ans. Lors d’un Design Day totalement surréaliste, la marque Lancia a dévoilé un concept qui se veut le manifeste du futur de la marque. Le hic, c’est que ce concept sans roues tenait plus de la sculpture de salon non figurative que de l’automobile. Un vrai attrape-nigaud, qui ne peut que décevoir tous ceux qui attendaient plus qu’un objet non identifié caricatural, baptisé Purazero. Avec en accompagnement un discours stéréotypé sur la grâce, le caractère, l’élégance, l’émotion, censément liés à la marque. Du blabla, totalement hors sol. Le groupe Stellantis devrait s'abstenir de ce genre d'exercices ridicules.

Trois modèles nouveaux

En novembre 2021, le directeur de la marque Luca Napolitano avait pourtant annoncé une feuille de route claire qui prévoyait trois nouveaux modèles, entre 2024 et 2026. En mai dernier, le plan stratégique repoussait à 2028 le lancement du troisième modèle. Le premier prévu est une toute nouvelle citadine Ypsilon. Sur la plateforme de la Peugeot 208, a priori. Ce modèle remplacerait l'actuelle Ypsilon qui va sur ses onze ans et n'est plus vendue qu'en Italie. Les spécialistes espéraient que Lancia lève ce lundi le voil[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi