Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0861
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 827,35
    +218,41 (+1,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 668,35
    +1 301,14 (+2,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 513,67
    +29,48 (+1,99 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Après l'Indonésie, Microsoft va investir 2,05 mds EUR dans l'IA en Malaisie

Le directeur général de Microsoft, Satya Nadella, lors d'un discours à Kuala Lumpur, le 2 ai 2024 (Mohd RASFAN)
Le directeur général de Microsoft, Satya Nadella, lors d'un discours à Kuala Lumpur, le 2 ai 2024 (Mohd RASFAN)

Après avoir annoncé un investissement de 1,6 milliard d'euros en Indonésie, Microsoft s'est engagé jeudi à investir 2,05 milliards d'euros en Malaisie dans l'intelligence artificielle (IA) et le cloud pour aider à développer l'infrastructure d'IA du pays.

"Aujourd'hui, Microsoft a annoncé qu'il investira 2,2 milliards de dollars (2,05 milliards d'euros, ndlr) au cours des quatre prochaines années pour soutenir la transformation numérique de la Malaisie - l'investissement le plus important de ses 32 années de présence dans le pays", indique le groupe dans son communiqué publié alors que le directeur général de Microsoft, Satya Nadella, prononçait un discours à Kuala Lumpur.

M. Nadella, qui effectue un déplacement dans plusieurs pays d'Asie du Sud-Est, avait annoncé mardi un autre investissement de 1,7 milliard de dollars (environ 1,6 milliard d'euros) en Indonésie dans l'intelligence artificielle et le "cloud computing" (informatique dématérialisée), après avoir rencontré le président indonésien Joko Widodo.

PUBLICITÉ

Il avait également annoncé mercredi la création en Thaïlande d'une infrastructure destinée à dynamiser le développement de l'intelligence artificielle (IA) et du cloud computing.

L'investissement en Malaisie aidera à construire une infrastructure d'IA et de cloud dans le pays, en créant un centre d'excellence en IA et en offrant une formation en IA jusqu'à 200.000 Malaisiens, a précisé le patron de Microsoft.

"Nous nous engageons à soutenir la transformation de l'IA en Malaisie et à garantir qu'elle profite à tous les Malaisiens", a déclaré M. Nadella dans le communiqué.

"Nous voulons vraiment nous assurer que nous disposerons d'une infrastructure de classe mondiale dans le pays afin que chaque organisation, chaque développeur de logiciels, chaque start-up puisse l'utiliser non seulement pour construire pour ce pays, mais pour le monde et la région", a-t-il déclaré dans son discours.

Le Premier ministre malaisien Anwar Ibrahim a salué cet engagement, le qualifiant de preuve de confiance dans "l'environnement favorable aux investisseurs et la stabilité politique" du pays.

"Ces investissements (...) constitueront un pilier majeur de l'accent mis par le gouvernement sur le développement des capacités d'IA dans le pays", a-t-il réagi sur sa page Facebook.

- Apport de 1.000 milliards de dollars au PIB -

L'intelligence artificielle devrait contribuer à hauteur de 1.000 milliards de dollars (environ 934 milliards d'euros) au produit intérieur brut (PIB) de l'Asie du Sud-Est d'ici 2030, la Malaisie prévoyant qu'elle en recevrait plus d'un dixième, selon une étude du cabinet de conseil international Kearney citée dans le communiqué.

"Le développement par Microsoft d'infrastructures essentielles de cloud et d'IA, ainsi que les opportunités de formation en IA, amélioreront considérablement la capacité numérique de la Malaisie", a déclaré le ministre malaisien du Commerce, Zafrul Abdul Aziz, dans le communiqué.

Microsoft a commencé ses opérations en Malaisie en 1992, selon son site officiel, et emploie plus de 200 personnes dans ses bureaux de Kuala Lumpur et dans l'Etat de Penang.

Microsoft, qui a réalisé des résultats encore meilleurs qu'attendu en début d'année, a annoncé des milliards de dollars d'investissements dans l'intelligence artificielle (IA) à l'étranger ces derniers mois, le prix à payer pour rester l'un des acteurs les plus importants de ce marché crucial.

Depuis février, l'entreprise créée en 1975 par Bill Gates et Paul Allen a ainsi dévoilé des investissements dans l'IA de 3,4 milliards de dollars en Allemagne, de 2,1 milliards en Espagne et de 2,9 milliards au Japon, sur deux ans.

Microsoft a été salué par les investisseurs depuis qu'il a activement poussé au déploiement de l'IA générative, à commencer par son partenariat de 13 milliards de dollars avec OpenAI, le créateur de ChatGPT, en 2023.

M. Nadella a indiqué la semaine dernière que les ventes entre janvier et mars ont augmenté de 17% par rapport à l'année précédente pour atteindre 61,9 milliards de dollars (57,8 milliards d'euros), avec un bénéfice net en hausse de 20% à 21,9 milliards de dollars (20,4 milliards d'euros).

L'adoption de l'IA a stimulé les ventes de ses services cloud clés tels qu'Azure, qui sont devenus le cœur de l'activité de Microsoft sous la direction de Nadella.

jsm-jfx-ebe/abx