La bourse ferme dans 1 h 51 min

Après l'arrêt du 737 MAX, Boeing abandonne le 797 et va repartir de zéro pour son futur moyen-courrier

1 / 2

Après l'arrêt du 737 MAX, Boeing abandonne le 797 et va repartir de zéro pour son futur moyen-courrier

Alors que son Boeing 737 MAX ne devrait pas revoler avant la deuxième moitié de cette année, l'avionneur américain connaît de nouvelles turbulences.

Le géant a ainsi décidé de reprendre complètement son projet d'avion moyen-courrier NMA (new market airplane) de 220 à 270 sièges (qui aurait été baptisé 797 selon la presse) censé remplacer les 757 et 767 dont le développement avait été retardé par la crise du 737 MAX. Un projet lancé il y a deux ans et demi.

David Calhoun, le nouveau PDG, estime que "les choses ont changé" et demande aux ingénieurs de "retourner à la planche à dessin", selon des propos rapportés par Flightglobal. Par "les choses ont changé", le patron de la firme évoque sans la nommer la concurrence des nouveaux Airbus A321neo et A321XLR lancé lors du dernier salon du Bourget.

L'arrêt du 737 MAX coûte une fortune

Il s'agit désormais pour les équipes "de faire une évaluation du futur marché et du type d’avion nécessaire pour répondre au futur marché", en s’appuyant sur "ce qui a été appris" depuis le début du projet NMA il y a deux ans et demi.

Autre raison, le coût du dossier 737 MAX évalué à 10 milliards de dollars qui force l'avionneur à un certain arbitrage. "Nous n'abandonnons pas l'avenir, mais toute mon attention et celle de l'équipe de direction doit être consacrée au retour en vol du Max", souligne ainsi David Calhoun.

Cet avion (le 797) est néanmoins stratégique puisque au départ...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi