La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 850,25
    -301,76 (-0,88 %)
     
  • Nasdaq

    12 871,02
    -231,53 (-1,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 222,77
    +353,86 (+1,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0169
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 922,45
    +91,93 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    23 024,10
    -635,70 (-2,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    555,16
    -17,65 (-3,08 %)
     
  • S&P 500

    4 255,09
    -50,11 (-1,16 %)
     

Après l’intox sur le couple Garrido-Corbière, le journaliste Aziz Zemouri condamné pour diffamation dans l’affaire Luc Besson

Berzane Nasser/ABACA

La semaine dernière, Le Point a retiré un article rédigé par Aziz Zemouri accusant les députés Raquel Garrido et Alexis Corbière d'exploiter une employée sans papiers. Cette information s'est rapidement avérée totalement fausse, et le journaliste a reçu une convocation et risque le licenciement.

Cinq jours plus tard, ce mardi 28 juin, le journal et Aziz Zemouri font à nouveau l'actualité puisqu'ils ont été condamnés pour diffamation envers l'actrice Sand Van Roy, qui accuse Luc Besson de viol depuis mai 2018. Le journaliste devra payer une amende de 2000 euros, et Le Point a reçu une amende de 3000 euros. Ils devront également verser 3000 euros de dommages et intérêts à Sand Van Roy, ainsi que 2 000 euros de frais de justice, comme le rapporte Le Parisien.

À lire également

Nouvelle condamnation pour Bill Cosby, reconnu coupable d’agression sexuelle sur mineure

Le passage diffamatoire de l'article à l'origine de la plainte doit être supprimé du site du journal. Aziz Zemouri avait écri...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles