La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 265,37
    -450,02 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1348
    +0,0031 (+0,27 %)
     
  • Gold future

    1 836,10
    -6,50 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    31 125,03
    -2 626,81 (-7,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    870,86
    +628,18 (+258,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,29
    -0,61 (-0,70 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 768,92
    -385,10 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 397,94
    -84,79 (-1,89 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3555
    -0,0045 (-0,33 %)
     

Après une belle année 2021, Xavier Huillard va rempiler deux ans à la tête de Vinci

·2 min de lecture

Le conseil d’administration va proposer à la prochaine assemblée générale de prolonger de deux ans le mandat de Xavier Huillard, qui signe une belle année 2021 marquée par l’acquisition du géant espagnol Cobra IS, la reprise des grands chantiers mondiaux et le déménagement du siège. Rencontre.

Deux ans de plus. s’apprête à rempiler pour deux ans de plus. Le conseil d’administration devrait statuer dans ce sens en avril prochain et proposer cette évolution à la prochaine assemblée générale. Son mandat expirait cette année mais "je viens de porter une très grosse acquisition en procédant au rachat de l’énergéticien Cobra IS pour 4,9 milliards d’euros et le groupe n’est pas totalement sorti encore de la crise sanitaire", justifie le patron de Vinci. Du temps supplémentaire pour réfléchir aussi à sa succession. "Il y a beaucoup de talents disponibles notamment en interne. Je pense qu’il faut privilégier une candidature interne car la culture d’entreprise est le principal actif que nous avons bâti et un cadre de l’interne la défendra plus facilement que quelqu’un qui ne connaît pas l’entreprise."

Pour l’heure, a pu profiter à plein du rebond de la croissance mondiale : "Vinci Energies et Vinci Construction ont retrouvé leur niveau de l’année 2019", glisse-t-il sans en dire davantage car les résultats de 2021 seront présentés dans quelques semaines. Vinci a réussi à gérer la fièvre inflationniste des matières premières mais a été davantage impacté par "l’indisponibilité des produits entraînant parfois des retards sur certains chantiers". Ce qui rassure Xavier Huillard c’est . "Nous avons appris à travailler dans un contexte de pandémie mondiale. Cette crise nous a obligés à être plus sélectifs dans nos affaires." En attendant, il y a "beaucoup d’affaires intéressantes partout dans le monde", lance-t-il enthousiaste.

Un tunnel dans la mer

Le chantier qui l’excite le plus est sans doute le tunnel incroyable de Femern qui doit relier en 2029 (plus rapide finalement que reportée deux fois!), le Nord de l’Allemagne au Danemark en 10 minutes en voiture et 7 minutes en train. Un chantier titanesque où les voussoirs, qui forment le tunnel, ne seront pas classiquement enterrés dans le sous-sol marin mais posés par 35 mètres de fond.

Ce qui le rassure aussi c’est que[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles