La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 918,53
    +310,91 (+0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Après Apple, l'éditeur de Fortnite s'attaque à Google

·1 min de lecture

Nouvelle bataille en vue pour l'éditeur du jeu à succès Fortnite. Après avoir attaqué Apple, Epic Games accuse Google d'avoir passé des contrats avec différentes entreprises pour verrouiller son emprise sur le marché de la distribution des applications et protéger des milliards de dollars de revenus. La société a déposé une plainte en ce sens, jeudi 19 août, en Californie.

Epic reproche à Apple et Google, qui dominent l'économie mobile mondiale, d'imposer aux développeurs d'applications l'utilisation de leurs plateformes de téléchargement (l'App Store d'Apple et le Play Store de Google) ainsi que leurs systèmes de paiement, et de leur faire payer des commissions trop élevées (30%). Contrairement au fabricant de l'iPhone, Google autorise les magasins alternatifs. Mais l'éditeur de Fortnite a entrepris de démontrer que c'est une illusion, et que le système d'exploitation mobile Android n'est guère plus ouvert que iOS.

"Google a érigé des barrières contractuelles à la compétition (...) en reconnaissant que le groupe risquait de perdre des milliards de dollars si jamais la distribution des applis sous Android était ouverte à la compétition et que des magasins concurrents, dont un 'Epic Store' parvenaient à 'gagner du terrain'", assure le studio dans sa plainte révisée.

>> A lire aussi - Epic Games, l'éditeur du jeu vidéo Fortnite, vaut déjà plus de 17 milliards

Les avocats d'Epic fondent leur argumentation sur des documents récemment mis à leur disposition, dans le cadre de la procédure (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Facebook revisite les réunions grâce à la réalité virtuelle
Facebook de nouveau poursuivi pour abus de position dominante
Pass sanitaire : le lourd avertissement de Bruno Le Maire aux restaurants
Twitter comparé à Adolf Hitler par un média de Serbie
La Corée du Sud saisit des actifs de Mitsubishi, accusé de travail forcé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles