La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    39 202,98
    +883,58 (+2,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3921
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Après 15 cas de Covid-19, Conforama ferme un site, FO dénonce une “décision tardive”

·2 min de lecture

Le site logistique de Saint-Georges-d'Espéranche (Isère) de Conforama va temporairement fermer, après la découverte de nombreux cas de Covid-19. "Compte tenu de deux nouveaux cas, il a été décidé de procéder à la fermeture du site", a indiqué l'enseigne d'ameublement dans un communiqué. "Durant la fermeture du site, Conforama va mener une opération de désinfection". Le site restera donc fermé jusqu'au 22 février, selon un courrier de la direction, consulté par l'AFP, qui indique également que c'est l'inspection du travail, et non Conforama, qui a exigé immédiatement la fermeture.

"Aujourd'hui on travaille normalement, on va fermer ce soir", regrette toutefois Salim Radjah, délégué syndical FO, qui assure que les représentants du personnel, confrontés à l'augmentation significative des cas, ont demandé dès mardi la fermeture. "C'est dommage, cette décision tardive. On est déçu de devoir aller au bras de fer sur de tels dossiers, que le financier prenne le pas sur l'humain", a-t-il ajouté. Ce site de 66.000 m2 situé à une vingtaine de kilomètres de Lyon recense actuellement "28 absents" selon la direction. "Des gens ont peur et certains se sont mis en arrêt maladie", précise M. Radjah.

>> A lire aussi - Conforama : “L’incertitude pèse sur la santé, la psychologie et la famille des salariés”

D'après le syndicaliste, trois cas ont été comptabilisés lundi et depuis cela va crescendo: 7 le mardi, 11 le mercredi, 12 jeudi en début d'après-midi puis 15 le soir. "On a pu contaminer pas mal de monde depuis et encore aujourd'hui. Surtout qu'on a une centaine de chauffeurs qui viennent chaque jour pour livrer en France et en Europe", a poursuivi l'élu FO. "Hier soir, rien ne justifiait la fermeture du site que les autorités compétentes (ARS, inspection et médecine du travail), n'avaient pas demandée", a assuré la direction.

>> Retrouvez ici nos Conseils Bourse du jour

"Dès les premiers cas avérés en début de semaine, Conforama a immédiatement pris les mesures nécessaires (identification (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Démission du n°1 de KPMG Royaume-Uni, qui avait demandé aux salariés de ne pas "jouer la carte de la victime"
Ces quinze patrons ont empoché 19 milliards d’euros en 2020
Le roi des camping-cars Trigano victime d’une cyberattaque rançongiciel !
Un très joli cadeau surprise pour certains clients Sosh
Un Airbus endommagé dans une attaque de drones