La bourse est fermée

Une approche de choix contre le syndrome métabolique : une étude récente montre que le HK L-137 réduit l’inflammation chez les sujets sains en surcharge pondérale

Un immunobiotique remarquable et résilient venant en aide à ceux qui en ont le plus besoin

Celles et ceux qui se soucient de leur santé savent bien qu’une bonne alimentation, une certaine hygiène de vie ainsi que des compléments alimentaires judicieusement choisis contribuent à réduire l'inflammation. House Wellness Foods le sait aussi. C’est pourquoi nous nous consacrons depuis des décennies à des recherches minutieuses sur les propriétés anti-inflammatoires d’un immunobiotique unique, le Lactobacillus plantarum HK L-137, qui est également l’ingrédient principal de notre complément alimentaire Immuno-LP20®. Une étude vient tout juste d’être publiée et éclaire le rôle particulièrement important, voire vital, que peut jouer la forme non viable de ce bacille pour les personnes en situation d’obésité.

L’inflammation est une réponse du corps contre le stress, les infections et les toxines extérieures. Nous savons aussi qu’elle joue un rôle prépondérant dans les troubles du métabolisme. Beaucoup vont même jusqu’à dire que l’inflammation est la clé de voûte de tous nos problèmes de santé, ainsi que des ravages allant de pair avec le processus de vieillissement, qui conduit nos organes à cesser de fonctionner. Non prise en charge, l’inflammation peut conduire à une dégradation de l’état général. Elle est également liée à toute une série de complications métaboliques et est en cause dans des dizaines de maladies auto-immunes, notamment le lupus et le syndrome métabolique.

Par ailleurs, même des sujets en bonne santé peuvent voir leur état se dégrader rapidement en raison du stress imposé à leur corps par une surcharge pondérale. Or, comme nous le savons, l’obésité est l’un des facteurs de risque les plus prévalents au sein des sociétés post-industrielles, et touche par exemple environ 40 % de la population américaine. En termes simples, une surcharge pondérale accroît la production de cytokines inflammatoires. Bien que la littérature grand public évite généralement d’évoquer la dure réalité de ce cycle destructeur, ce dernier peut conduire à une résistance à l’insuline, un diabète de type 2, une stéatose hépatique non alcoolique, des troubles cardiovasculaires, de l’hypertension et une dyslipidémie.

La nouvelle étude des laboratoires House Wellness Foods, menée en coopération avec le Medical Institute of Bioregulation de l’université de Kyushu, décrit en détail le processus par lequel l’inflammation enclenche ce cycle destructeur. Les tissus adipeux produisent une abondance de cytokines inflammatoires, provoquant une élévation sérique des marqueurs de l’inflammation (notamment la protéine C-réactive et les leucocytes). Le facteur de nécrose tumorale et l’interleukine induisent une résistance systémique à l’insuline, ce qui affecte le métabolisme des lipides. On observe aussi une élévation sérique concomitante des triglycérides et des lipoprotéines de très basse densité.

Dans le cadre des réponses inflammatoires du corps face aux stress et aux petits bobos de la vie courante, les cellules communiquent par des moyens extraordinairement complexes afin de protéger les muscles et les organes. L’étude susvisée définit les conséquences d’une inflammation prolongée, telle que celle associée à une surcharge pondérale, et explique comment supprimer les médiateurs inflammatoires présents en cas d’obésité ou de surcharge pondérale, afin de contrer les troubles métaboliques associés comme la résistance à l’insuline et l’hyperlipidémie.

Les bactéries lactiques ont depuis longtemps démontré leur efficacité dans la modulation immunitaire et le métabolisme des lipides. Les lactobacilles sous forme viable présents dans des aliments tels que le képhir et d’autres grands probiotiques se sont révélés aptes à réduire le cholestérol total. Toutefois, leur effet est limité, à la fois par leurs spécificités chimiques et par leurs mécanismes d’action sur le corps. Or, de nombreuses études révisées par des spécialistes ont montré que des bacilles sous forme non viable, par exemple, le HK L-137 (thermo-inactivé), offrent une efficacité équivalente voire supérieure contre l’inflammation et les anomalies du métabolisme des lipides causées par l’obésité. De nombreuses mesures indiquent en outre un impact plus profond sur la réponse immunitaire, par exemple une amélioration des fonctions immunitaires liées aux lymphocytes Th1, telle qu’une hausse de la production des lymphocytes T, induite par la concanavaline A (Con A).

L’inactivation thermique a pour avantage de renforcer les barrières cellulaires d’un organisme bactérien et de fixer ses spécificités biogénétiques. Ceci lui permet de résister aux fluides gastriques et de demeurer intact jusqu’à l’iléon (dernier segment du grêle), et d’ainsi déclencher une réponse immunitaire au niveau de la muqueuse. C’est précisément l’inactivation thermique qui confère ses propriétés immunobiotiques au HK L-137, le principal constituant de notre complément Immuno-LP20. Par ailleurs, bon nombre d’études révisées par des spécialistes démontrent les propriétés de protection et de régénération des cellules de ce dernier, qui améliorent la qualité de vie en réduisant notamment de façon remarquable les infections respiratoires des voies supérieures et les parodontopathies. Le procédé permet en outre d’exploiter le HK L-137 dans un large éventail d’applications, grâce à sa résistance aux transformations. Cette forme non viable permet de plus une durée de stockage inégalée, sans aucune perte d’efficacité.

House Wellness Foods a consacré près de trois décennies à l’étude clinique des propriétés immunologiques et protectrices du HK L-137, ainsi qu’au perfectionnement de sa production à partir d’aliments naturels. Le point culminant de tous ces efforts est l’Immuno-LP20®, son complément alimentaire immunobiotique à base de HK L-137.

Le syndrome métabolique est un problème de santé publique d’ampleur mondiale. House Wellness Foods œuvre à y remédier grâce à ses compléments alimentaires et aliments fonctionnels, en privilégiant le soutien des capacités innées du corps à stimuler l’immunité et à rétablir la vitalité cellulaires. Nous aspirons ni plus ni moins à porter la santé et la vigueur de chacun, ainsi que toute vie sur notre planète.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200109005906/fr/

Contacts

Kotaro Soga
House Wellness Foods Corp.
s-hirayama@housefoods.co.jp