La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0868
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 164,81
    +27,46 (+0,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    521,74
    +2,94 (+0,57 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     

Apprentissage: l'aide à l'embauche maintenue jusqu'à la fin du quinquennat

B. Tessier/AFP

Dans la continuité des aides décidées lors de la crise sanitaire, le gouvernement prolonge ce dispositif pour la première année d'exécution des contrats d'apprentissage et de professionnalisation.

Le gouvernement persiste et signe, malgré un rapport de la Cour des Comptes mitigé sur le bilan des premières années du dispositif: l'aide de 6.000 euros à l'embauche d'un alternant sera maintenue "jusqu'à la fin du quinquennat" afin d'atteindre l'objectif d'un million d'apprentis en 2027, a annoncé le ministère du Travail. Selon les derniers chiffres publiés 718.000 contrats d’apprentissage aveint été signés dans le privé (698.000) et dans le public (20.000) en 2021, soit 36,6 % de plus qu’un an auparavant. Selon l'Insee, près d'un cinquième des créations nettes d'emplois depuis un an sont ainsi dues à l'apprentissage.

Dans la continuité des aides décidées lors de la crise du Covid-19 pour éviter l'effondrement des embauches, le gouvernement avait annoncé le 1er décembre qu'une aide de 6.000 euros serait versée à toutes les entreprises, pour les contrats conclus en 2023 avec un alternant, mineur comme majeur, pour la première année du contrat. "Afin de renforcer l'accès à l'apprentissage des jeunes les moins qualifiés, cette aide se poursuivra dans les années à venir pour continuer à soutenir un dispositif de formation qui fait ses preuves pour l'emploi des jeunes", souligne le ministère.

Cette aide est accordée pour la première année d'exécution des contrats d'apprentissage et de professionnalisation conclus entre le 1er janvier et le 31 décembre 2023. Elle n'est pas cumulable avec l’aide unique aux employeurs d'apprentis mais elle est cumulable avec les aides spécifiques pour les apprentis en situation de handicap. "Ce soutien renouvelé permettra une meilleure anticipation pour les entreprises et, par conséquent, de faciliter l'embauche de jeunes: plus de 800.000 contrats ont été signés cette année et nous continuons à viser un million d'apprentis par an pour 2027", se sont félicités le ministre du Travail Olivier Dussopt et la ministre déléguée à la Formation professionnelle Carole Grandjean.

Li[...]

Lire la suite sur challenges.fr

VIDÉO- Apprentissage : la baisse drastique des financements se confirme