La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 161,77
    -288,76 (-1,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Application mobile de la carte vitale : ce qu’il faut savoir avant son arrivée

carte vitale
carte vitale

D’ici à 2026, la carte vitale sera déclinée sous la forme d’une application mobile. Une expérimentation est déjà en cours. Voilà ce qu’il faut retenir sur cette e-carte d’assurance maladie avant sa généralisation.

Du portefeuille au smartphone

Depuis 1998, elle se trouve dans tous les portefeuilles, ou presque, sous la forme d’un petit rectangle de plastique. Plus de 20 ans plus tard, voilà qu’elle prend le chemin de la dématérialisation : le gouvernement a lancé un chantier pour décliner la carte vitale sous la forme d’une application mobile, qui sera disponible sur Android et iOS.

Ce projet a déjà quelques années. Agnès Buzyn, la ministre de la Santé d’alors, en donnait le coup d’envoi au printemps 2019 en présentant la feuille de route du gouvernement sur le numérique et la santé. Depuis, le sujet avait pris du retard. Le calendrier esquissé n’a pas pu être tenu. En outre, le ministère a eu d’autres chats à fouetter en 2020 avec la pandémie de coronavirus.

Un dessin de carte vitale, modifié
Un dessin de carte vitale, modifié

Trois ans et demi plus tard, la mise en place de cette application revient sur le devant de la scène. Un décret pris le 28 décembre 2022 par le ministère de la Santé, désormais dirigé par François Braun, est paru au Journal officiel le 30.

[Lire la suite]