La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 945,58
    +68,61 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    14 253,27
    +111,79 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1946
    +0,0021 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    27 548,60
    +22,31 (+0,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    783,36
    -10,97 (-1,38 %)
     
  • S&P 500

    4 246,44
    +21,65 (+0,51 %)
     

Apple, Spotify: les géants du Net misent gros sur les podcasts payants

·2 min de lecture

En quête de business model, l'industrie du podcast mise beaucoup sur le mécanisme des podcasts payants proposé par Apple ce mois-ci et sur la diversification autour des marques créées. Retour sur l'évolution de ce secteur en France.

Le podcast serait-il en passe de trouver son modèle ? Depuis le 20 avril, permet aux auteurs de podcasts de proposer des offres payantes, moyennant une commission de 30%. Elles permettent de supprimer les publicités ou de proposer des épisodes exclusifs à forte valeur ajoutée. "Maintenant, vous pouvez aider vos animateurs favoris à construire leur modèle économique et contribuer à leur créativité", s’est réjoui le PDG Tim Cook, lors de la keynote. Forte de 42,8% des écoutes, la marque à la pomme cherche aussi à ne pas perdre du terrain face à qui propose déjà des contenus exclusifs, moyennant rémunération et atteint 20% des écoutes.

L’un des studios français les plus innovants, Louie Media propose déjà une master class "apprendre avec Louie" à 3,99 euros par mois. La première session est une master class d’écriture, les suivantes devraient parler développement personnel dans un marché qui pesait 38 milliards de dollars en 2019 et croît de 5% par an. "Le podcast est une tortue numérique, son modèle économique se construit sur la durée, sans effet de bulle", explique la cofondatrice Charlotte Pudlowski. "Nous misons sur la diversification car nous avons construit une marque média premium qui mise sur l’expérience utilisateur." Elle a développé un "club" d’abonnés payant qui réunit 1.000 personnes. Et signé, le 27 avril, un partenariat financier avec le groupe audiovisuel Mediawan, une sorte de "droit de premier regard", pour développer des films et des documentaires à partir de ses émissions.

Thématiques dans l’air du temps

Nouvelles Ecoutes mise aussi sur le payant en proposant des master class dérivées de l’émission Quoi de meuf. Binge audio ne s’est pas encore positionné sur l’audio payant, mais propose depuis le début d’année une newsletter hebdomadaire pour les fidèles intitulée "la Dose". Après le succès de son livre d’adaptation du podcast Les Couilles sur la table de Victoire Tuaillon, le studio veut lancer une collection d’essais sur les thématiques dans l’[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles