La bourse ferme dans 4 h 12 min
  • CAC 40

    6 666,49
    -3,36 (-0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 169,08
    +2,25 (+0,05 %)
     
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1641
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +11,60 (+0,66 %)
     
  • BTC-EUR

    54 921,10
    +1 100,45 (+2,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,87
    +17,51 (+1,20 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,05
    -0,91 (-1,10 %)
     
  • DAX

    15 534,47
    +18,64 (+0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 223,13
    +5,60 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3758
    -0,0035 (-0,26 %)
     

Apple réduit la production de l'iPhone 13 à cause de la pénurie de puces

·1 min de lecture
Photo fournie par Apple le 14 septembre 2021 de Tim Cook, le patron du groupe, présentant l'iPhone 13 à l'Apple Park de Cupertino en Californie (AFP/Brooks Kraft)

Apple n'atteindra pas ses objectifs de production pour son nouvel iPhone avant les fêtes, à cause de la pénurie mondiale de puces électroniques, d'après un article de Bloomberg paru mardi.

Le géant de l'électronique avait prévu de fabriquer 90 millions d'iPhone d'ici la fin de l'année, mais il devra se contenter de 80 millions, ses fournisseurs Broadcom et Texas Instruments ne pouvant répondre à la demande, selon les sources de l'agence de presse.

La marque à la pomme a présenté mi-septembre une nouvelle gamme de smartphones, qui comprend quatre modèles, de la version "iPhone 13 Mini", commercialisée à partir de 700 dollars, à l'iPhone 13 Pro Max, à partir de 1.100 dollars.

"La demande a été forte dans le monde, surtout en Chine et aux Etats-Unis", a commenté mardi Dan Ives, analyste de Wedbush.

"Apple va manquer d'au moins 5 millions d'iPhone 13 pour la saison des fêtes si la demande continue à ce rythme", a-t-il ajouté.

Fin juillet, lors de la publication des résultats trimestriels, le patron du groupe Tim Cook avait expliqué s'attendre à ce que les "contraintes d'approvisionnement soient plus importantes" sur le trimestre en cours que pour les trois mois précédents.

Il avait rappelé que ces contraintes étaient communes aux entreprises du secteur et pas spécifiques à Apple, et précisé que le problème provenait, pour partie, du fait que la demande était sensiblement supérieure à ce que l'entreprise avait prévu.

juj/mav

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles