La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 723,44
    +1 603,53 (+3,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Apple Pay, Paylib, Google Pay… La crise donne des ailes au paiement sans carte bancaire

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture
Paiement mobile sans contact au supermarché
Paiement mobile sans contact au supermarché

Pour grossir le trait, le paiement mobile, c’est un peu l’arlésienne des moyens de paiement. Beaucoup en parlent, mais presque personne n’a vu quelqu’un sortir son smartphone pour régler ses courses ! En France, en tout cas, l’adoption du paiement mobile en est encore à ses débuts : la proportion de consommateurs français à l’utiliser est trois plus faible qu’en Pologne par exemple. Autre manifestation de la frilosité : la fermeture de Boon à l'automne 2020, précurseur du paiement mobile en France qui s'était lancé en 2017.

Toutefois, à en croire le baromètre sur le paiement mobile Kantar pour Paylib, diffusé ce 19 avril, le paiement avec son smartphone progresse bel et bien dans l’Hexagone (1). En 2020, d’après ce sondage réalisé mi-janvier auprès de 1 000 personnes, 38% des Français disent avoir déjà utilisé une application de paiement mobile, comme Paylib (commanditaire de cette étude), Apple Pay ou encore Lydia, contre 28% en 2019 et seulement 18% en 2018. D’ailleurs, Paylib (codétenue par les banques françaises) est la solution la plus utilisée, à hauteur de 17%. Viennent ensuite Google Pay (14%), Apple Pay (12%), Lydia (10%), Samsung Pay (7%) et Lyf Pay, Carrefour Pay et Pumpkin, toutes trois citées par 6% des sondés.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : ces 4 aides gratuites pour remplir sa déclaration de revenus
- Netflix, Canal+, Spotify… Ce que vous coûte vraiment vos (très) chers abonnements
- Epargne : un regain d'intérêt pour la bourse en trompe-l'œil