La bourse est fermée

Apple Pay, Google Pay, Paylib : le comparatif des paiements par mobile

Certes, avec seulement 11 millions d'opérations enregistrées en 2018, pour 190 millions d'euros dépensés, le paiement par téléphone mobile en est à ses balbutiements. Mais vu la praticité du service et le nombre accru de banques le proposant, il y a fort à parier qu'il va faire de l'ombre à l'autre type de paiement par puce sans contact, celui passant par la carte bancaire.

Les avantages

Rien de plus simple que de payer par smartphone. Une fois la carte bancaire enregistrée dans le mobile (un scan via l'appareil photo suffit le plus souvent), vous n'aurez plus, en magasin, qu'à déverrouiller le téléphone et à l'approcher du terminal de paiement sans contact du commerçant. Bref, tout aussi rapide (et gratuit) que le paiement par carte sans contact, avec un atout supplémentaire : les plafonds de dépenses, qui correspondent à ceux de la carte enregistrée, dépassent de loin les 30 euros autorisés via le paiement par puce bancaire.

>> A lire aussi - Virement instantané : les banques qui l'offrent... et celles qui le font payer

Pour ne rien gâcher, cette fonctionnalité permet aussi de régler chez de plus en plus de commerçants en ligne, ou sur des applications marchandes.Là où cela se complique, c'est que la disponibilité du service dépend bien évidemment du type d'appareil possédé, mais surtout de la banque de l'utilisateur. Un vrai casse-tête, comme le montre notre tableau. C'est ainsi que les fans d'iPhone pourront recourir à Apple Pay s'ils sont clients de la Caisse d'épargne ou de la Société générale. Mais, en attendant un prochain déploiement, ils n'auront accès… à aucun paiement par mobile si leur compte est tenu par LCL ou le Crédit agricole, qui boudaient jusqu'ici la firme à la pomme.

A l'inverse, certains ont l'embarras du choix : c'est ainsi que les détenteurs de Samsung clients de Boursorama Banque disposent à la fois de Google Pay, Samsung Pay et Paylib, une solution promue par toutes les banques françaises (mais qu'Apple interdit sur ses iPhone…) ! Enfin, certains

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Auchan : un plan de départs massif bientôt présenté ?
Explosion de la rue de Trévise : la Ville de Paris mis en cause
Sharon Stone se plaint d’avoir été bannie d’un site de rencontres
Banque postale, CDC et CNP : coup d’envoi au nouveau géant financier public
Lumen, l'appli de rencontres pour les plus de 50 ans