La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0797
    -0,0114 (-1,05 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 649,70
    -219,01 (-1,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Apple est-il paumé avec son projet de voiture autonome ?

De nouvelles indiscrétions sur le projet automobile d’Apple évoquent un lancement en 2026, un prix de 100 000 $ et des ambitions à la baisse concernant la conduite autonome. Depuis les premières rumeurs, le projet ne cesse d’être bouleversé.

Dans les projets actuellement en développement dans les bureaux d’Apple, deux sont en train de devenir des arlésiennes, voire des fantasmes. Il y a d’abord le casque de réalité mixte, que l’on promet désormais pour le second semestre de 2023. Mais surtout la voiture 100 % électrique, connue sous le nom de Project Titan, qui semble poser beaucoup de problème à l’entreprise californienne. On n’en avait plus entendu parler depuis un petit moment, mais Bloomberg a partagé plusieurs indiscrétions dans un article publié le 6 décembre. On y découvre que les ambitions ont été revues à la baisse, alors que les dernières rumeurs disaient qu’Apple croyait de nouveau en son projet.

Ainsi, le véhicule ne ferait plus de la conduite autonome son pilier, alors qu’on disait qu’Apple ne proposerait qu’un véhicule complètement autonome. Il conserverait alors des pédales et un volant, en réservant la conduite autonome pour certaines circonstances favorables (exemple : les voies rapides). Bref, on est loin de la voiture 100 % autonome esquissée à l’origine, celle susceptible de révolutionner le marché automobile et articulée autour d’une maîtrise logicielle supérieure aux autres.

Le nouveau CarPlay a été présenté à la WWDC d'Apple // Source : Capture d'écran Numerama
Le nouveau CarPlay a été présenté à la WWDC d'Apple // Source : Capture d'écran Numerama

Une voiture Apple moins ambitieuse que prévu

Cette révision des capacités autonomes de la voiture suggère un certain attentisme de la part d’Apple,

[Lire la suite]