La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,26 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    30 933,96
    +1 043,76 (+3,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,14 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0108 (-0,79 %)
     

Apple et Hyundai : la voiture Apple va-t-elle vraiment prendre la route ?

Marc Zaffagni, Journaliste
·2 min de lecture

Après une accalmie, la rumeur autour du projet de voiture électrique et autonome d’Apple a repris de la vigueur il y a une quinzaine de jours, avec des révélations sur une batterie « révolutionnaire ». Et voilà que, coup sur coup, de nouveaux éléments tendent à renforcer l’hypothèse que la firme à la pomme s’intéresse très sérieusement à l’automobile. En effet, le constructeur Hyundai vient d’officialiser des pourparlers avec Apple pour la production d’une voiture électrique.

« Nous comprenons qu'Apple est en discussion avec divers constructeurs automobiles mondiaux, dont Hyundai Motor. Etant donné que ces échanges n'en sont qu'à leurs débuts, rien n'a été décidé », a déclaré un porte-parole de Hyundai cité par CNBC. Rappelons que le constructeur sud-coréen dispose d’une plateforme pour voitures électriques E-GMP compatible avec la charge 800V. Apple pourrait s’appuyer sur cette dernière pour développer sa voiture, en utilisant sa propre batterie lithium-fer-phosphate (LFP) sur laquelle ses ingénieurs seraient en train de plancher. Bien entendu, le géant californien n’a pas fait le moindre commentaire au sujet de cette annonce.

Si elle existe un jour, la voiture Apple ne ressemblera sans doute pas à cela. © techs_trends

Apple a recruté des ex-ingénieurs de Tesla

Coïncidence ou pas, un article de Bloomberg paru hier nous apprend qu’une « petite équipe » d’ingénieurs Apple travaille bel et bien sur une voiture électrique autonome qui pourrait voir le jour d’ici cinq à sept ans. On sait que l’entreprise développe une plateforme matérielle et logicielle de conduite autonome qu’elle teste depuis au moins trois ans. Apple aurait recruté plusieurs ingénieurs en provenance de Tesla, certains travaillant sur la propulsion, la sécurité et même l’habitacle de cette supposée Apple car.

L'équipe...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura