Marchés français ouverture 6 h 47 min
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 935,13
    +398,37 (+1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    688,04
    +445,36 (+183,52 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Apple, Google et Microsoft accélèrent l'enterrement des mots de passe

Selon un rapport du spécialiste de la cybersécurité Verizon, dans 80 % des cas, le piratage d'un compte provient d’un mot de passe faible et facile à trouver. Il y a bien les gestionnaires de mots de passe qui permettent de renforcer la sécurité en mémorisant des mots de passe complexes, mais impossibles à retenir. Mais, bientôt, on pourra s'en remettre au fruit d’une alliance assez inattendue entre Apple, Google et Microsoft pour renforcer la sécurité.

Les trois géants de la high-tech ont uni leurs forces pour intégrer ensemble une identification sécurisée et sans mot de passe que ce soit sur les mobiles, les ordinateurs ou via les navigateurs. Ils vont faire en sorte que leurs produits prennent en charge la norme de connexion sans mot de passe de la Fido Alliance (Fast IDentity Online) et du World Wide Web Consortium. Empreinte digitale, scan du visage, ou code PIN seront les nouveaux sésames universels pour déverrouiller votre appareil et retrouver vos données.

Une alliance de circonstance pour renforcer la sécurité

Le système sera d’autant plus pratique, que si vous changez de smartphone, par exemple, vous n’aurez pas besoin de vous connecter la première fois en utilisant votre mot de passe et identifiant. Cela fait déjà un moment que les trois sociétés ont intégré les composants pour prendre en charge la norme Fido2 mais, pour le moment, il reste toujours obligatoire de se connecter aux comptes au moins une fois en saisissant des identifiants.

Avec le nouveau système et son identifiant unique activé par la biométrie, par exemple, il sera désormais très difficile pour les pirates de s’accaparer un compte d’utilisateur. Selon le trio, la mise en œuvre de cette norme sans mot de passe sera appliquée d’ici un an et fonctionnera de façon indifférente sur macOS et son navigateur Safari, Androïd avec Chrome ou Windows et Edge.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles