Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 642,41
    +726,49 (+1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 368,11
    -5,73 (-0,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Apple fait la promo de son app Santé, avant des annonces le 5 juin ?

À quelques jours de la WWDC, Apple annonce la première campagne publicitaire de l’histoire de son application Santé, alors que cette dernière est rarement mise en avant. Face à une concurrence gourmande en données personnelles, Apple veut faire savoir que, lui, ne récupère rien sur ses utilisateurs. Avant des annonces majeures ?

Une publicité pour l’application Apple Santé ? Habituellement, les produits mis en avant par Apple sont ceux qu’il vend le plus. iPhone, iPad, Mac, Apple Watch, AirPods… Il est rare de voir une application comme Santé, qui n’est sans doute pas utilisée par la majorité des utilisateurs, bénéficier d’une aussi grande exposition. Pourtant, ce 24 mai, Apple annonce le lancement d’une gigantesque opération de communication destinée à son application Santé, qui fêtera son 9e anniversaire dans quelques jours. Son message est le suivant : l’iPhone et l’Apple Watch sont de redoutables outils pour être en bonne santé et Apple ne collecte aucune donnée, lui.

Deux jours avant le lancement de sa nouvelle campagne publicitaire, Apple a proposé à Numerama de s’entretenir avec la Dr Lauren Cheung, sa responsable des fonctions médicales (comme le suivi du cycle) et Katie Skinner, chef de l’ingénierie de la protection de la vie privée. Apple, fidèle à son habitude, ne s’est pas montré très bavard sur ses futures annonces, mais cette mise en avant soudaine de la division santé intrigue.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Santé sur iPhone. // Source : Numerama