La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    53 228,43
    +1 398,57 (+2,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Apple contre-attaque face à Epic Games

·1 min de lecture

La bataille n'est pas terminée entre Apple et l'éditeur du célèbre jeu Fortnite, Epic Games. La marque à la pomme a fait appel, vendredi 8 octobre, du verdict du procès contre l'éditeur de jeux vidéo, demandant la suspension d'une décision de justice, qui permet aux développeurs d'applications de proposer un système de paiement alternatif à celui du fabricant de l'iPhone.

Le géant des technologies demande à ce qu'une suspension de cette mesure soit décidée, dans l'attente d'une décision définitive, qui pourrait, elle, prendre des années. Un juge doit se pencher sur la question en novembre. Une juge américaine avait, le 10 septembre, imposé à Apple de laisser plus de liberté aux éditeurs, ce qui devait notamment leur permettre de contourner la commission prélevée par le géant des technologies.

Apple ne pouvait ainsi plus imposer aux développeurs d'utiliser son système de paiement au sein de leurs applications, et donc de payer une commission, avait décidé Yvonne Rogers, une juge d'Oakland (Californie) chargée du contentieux avec le développeur. Elle avait cependant rejeté en bonne partie les accusations de monopole visant Apple et dénoncées par Epic, ce qui représentait une bonne nouvelle pour le géant des technologies accusé de toutes parts d'infractions au droit de la concurrence.

>> A lire aussi - Après Apple, l'éditeur de Fortnite s'attaque à Google

Elle avait estimé que le fabricant de l'iPhone n'était pas en situation de monopole illégal : "Apple ne détient pas de monopole (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Evergrande et les taux d’intérêt à surveiller de près : le conseil Bourse du jour
La Bourse risque un krach, selon la Banque d’Angleterre, gare à des ajustements sur l’inflation, les taux et la croissance !
Le patron de Free (Iliad) Xavier Niel monte à plus de 20% d’Unibail Rodamco Westfield (URW)
Covid-19 : la Finlande suspend à son tour le vaccin Moderna
Le dollar s’envole face à l’euro, pourquoi ? : le conseil Bourse du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles