La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 056,99
    +86,52 (+0,25 %)
     
  • Nasdaq

    14 812,48
    +98,57 (+0,67 %)
     
  • Nikkei 225

    29 839,71
    -660,34 (-2,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1733
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    35 802,19
    -1 110,78 (-3,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 043,24
    -20,60 (-1,94 %)
     
  • S&P 500

    4 373,56
    +15,83 (+0,36 %)
     

APL : tous les allocataires en contrat d’alternance bénéficient désormais d’un coup de pouce

·1 min de lecture

Ils figuraient parmi les plus grands perdants de la réforme des aides personnalisées au logement (APL), entrée en vigueur en janvier dernier. Avec la prise en compte des revenus en temps réel, en lieu et place des revenus de l’année n-2, les allocataires bénéficiant d’un contrat de professionnalisation ont vu leurs APL progressivement diminuer au premier trimestre 2021. En effet, si les étudiants et les apprentis ont dès le début bénéficié d’un coup de pouce permettant de maintenir leurs aides constantes, grâce à un mécanisme d’abattement sur leurs revenus, rien n’était prévu pour les alternants professionnels. Un véritable trou dans la raquette, que reconnaissait d’ailleurs l’entourage de la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, en février dernier.

>> A lire aussi - Réforme des APL : une étude confirme que tous les jeunes sont perdants

Au mois de mars, le gouvernement a donc décidé de faire bénéficier aux allocataires en contrats de professionnalisation du même abattement sur revenus que les apprentis. Cet abattement, équivalent au SMIC, permet de réduire les revenus pris en compte pour le calcul des APL et donc d’augmenter leur montant, à situation constante (rappelons que tout changement de situation, comme un déménagement ou une évolution des ressources, entraîne un recalcul des aides). La mesure est entrée en vigueur au 1er septembre, avec un effet rétroactif pour les nouveaux allocataires et ceux ayant débuté un contrat d’alternance depuis le début de l’année. Entre mars (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une villa à vendre aux Bahamas pour moins de 3 millions de dollars
Achat immobilier : quel budget devez-vous désormais prévoir dans les villes les plus convoitées d’Ile-de-France ?
Logement : les 10 situations qui irritent le plus les colocataires
Grand Paris : les quartiers où les prix sont restés raisonnables le long de la future ligne 15
La mention d'un rapport d'expert suffit-elle à valider une vente ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles