La bourse ferme dans 2 h 47 min

AOP, IGP… des fraudes à la pelle sur les labels de qualité alimentaires

Un miel de montagne d’origine géographique inconnue ou un "agneau de l’Aveyron" qui n’a jamais vu l’herbe de la région… Selon un rapport de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) publié le 28 février dernier, les labels ne sont pas épargnés par la fraude. Les services de Bercy ont examiné l’utilisation de ces gages de qualité européens applicables aux denrées alimentaires, hors vins et spiritueux, précise Le Monde.

Ils se sont notamment penchés sur les labels d’indications géographiques comme les AOP (appellation d’origine protégée), les IGP (indication géographique protégée) ou STG (spécialité traditionnelle garantie). La DGCCRF a ainsi relevé un taux d’anomalies de 31% en 2016 sur 610 établissements contrôlés et de 27% en 2017 sur 1.169 établissements contrôlés. Les contrôles ont été menés à tous les stades de la commercialisation y compris sur internet. Et le constat est sévère : la fraude touche tous les stades et tous les niveaux.

Des étiquetages fantaisistes

Certains opérateurs produisent ainsi sous AOP/IGP sans habilitation. Un producteur commercialisait par exemple ses fromages sous l’AOP Cantal alors que son habilitation lui avait été retirée et en dépit de nombreux avertissements des services de la répression des fraudes. Pour d’autres, il s’agit d’usurpations ou de pratiques commerciales trompeuses comme la mention Coppa di Parma indiquée abusivement sur une charcuterie ne possédant pas cette IGP.

>> A lire aussi - Prix, coachs... 70% des salles de sport contrôlées par la DGCCRF trompent leurs clients

Pour d’autres, c’est le cahier des charges du label qui n’est pas respecté, détaille BFMTV. Un producteur commercialisait ainsi des fromages Rigotte de Condrieu élaborés avec du lait thermisé et non du lait cru. Des problèmes de traçabilité ont également été observés avec des magasins incapables de justifier l’origine bio de produits ou des étiquetages parfois fantaisistes comme la mention "Tomme noire

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crédits immobiliers: la moitié des emprunteurs décroche un taux à moins de 1%
Le cachet de Florence Foresti pour les César dévoilé par Cyril Hanouna
Coronavirus : la sortie du dernier volet de James Bond reportée ?
Conférence de financement des retraites : après FO, la CGT claque aussi la porte
Après avoir chuté, les intentions d'achat de bière Corona repartent à la hausse