Marchés français ouverture 5 h 36 min
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 449,04
    +233,52 (+0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1648
    +0,0011 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • BTC-EUR

    55 084,51
    +1 591,94 (+2,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 486,44
    +23,09 (+1,58 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     

Antoine Flahault : “il n'y a pas de danger à alléger les mesures sanitaires quand les indicateurs sont au vert"

·1 min de lecture
Antoine Flahault : “il n'y a pas de danger à alléger les mesures sanitaires quand les indicateurs sont au vert"

Il faudra patienter encore un peu avant d’aller boire un café en terrasse sans avoir à présenter un “laisser-passer” sous la forme d’un QR code. Mercredi 22 septembre, à l’issue du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, n’a annoncé aucun allègement du pass sanitaire à l’échelle locale. Et ce, même si le coronavirus circule très peu par endroits. Le taux d’incidence est par exemple extrêmement bas dans le Cantal avec 16,1 nouveaux cas positifs au Sars-CoV-2 pour 100.000 habitants entre le 13 et le 19 septembre. À l’inverse, l’indicateur flambe encore dans les Bouches-du-Rhône où 228,4 contaminations pour 100.000 ont été relevées sur la même période. Seul assouplissement prévu à partir du 4 octobre, la fin du port du masque obligatoire pour les élèves des écoles primaires situées dans les départements où le taux d’incidence est durablement inférieur à 50 cas pour 100.000 habitants. L’épidémiologiste à l’Institut de Genève, Antoine Flahault, analyse pour Capital la stratégie française en matière de gestion de l’épidémie.

Capital : Le gouvernement vient d’annoncer de possibles allègements locaux des mesures de lutte contre le coronavirus.Que pensez-vous de la gestion de l’épidémie de Covid-19 en France ?

Antoine Flahault : La France est en train d’apprendre une nouvelle façon de gérer cette pandémie, avec une forme d’agilité qui est paradoxale par rapport à sa forte centralisation. Contrairement à l’Allemagne et la Suisse par exemple, elle a moins le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sous-marins, Afghanistan… l’UE doit “ouvrir les yeux”, sur les Etats-Unis, avertit Bruno Le Maire
Sous-marins : la France cherche à rassurer sur son industrie de défense
L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc
Crise des sous-marins : Naval Group va envoyer la facture à l’Australie
Bordeaux : une femme arrêtée après avoir fourni de faux pass sanitaires à sa famille

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles