Marchés français ouverture 7 h 42 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,0179
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    22 756,42
    -173,43 (-0,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

Antilles : Un « service public anti-sargasses » d'ici octobre pour gérer le ramassage des algues

Antilles : Un « service public anti-sargasses » d'ici octobre pour gérer le ramassage des algues

OUTRE-MER - Un organisme unique sera mis en place en Martinique, en Guadeloupe, à Saint-Martin et à Saint-Barthélémy pour gérer le sujet de ces algues qui peuvent se révéler toxiques

Le phénomène provoque de graves problèmes sanitaires aux Antilles françaises. Le gouvernement a annoncé ce lundi la création d’ici octobre, sur chacun des quatre territoires concernés, d’un « service public anti-sargasses » pour gérer le ramassage de ces nappes d’algues qui s’échouent sur les côtes et qui dégagent quand elles pourrissent des émanations nauséabondes et toxiques.

« Au 15 octobre 2022, il y aura dans chaque territoire un organisme unique pour gérer le sujet des sargasses », a indiqué le ministre chargé des Outre-mer, Jean François Carenco, lors d’un point presse à Paris.

Centraliser les « moyens »

A Saint-Martin comme à Saint-Barthélemy, ce sont déjà les collectivités territoriales qui sont chargées de la gestion des sargasses, mais en Guadeloupe et à la Martinique, le ramassage est géré par les communes. En octobre, l’opérateur unique « service public anti-sargasses » centralisera « les besoins, les moyens, les mesures et les responsabilités » pour « gagner en efficacité et mieux structurer la réponse de crise », précise le ministère dans un communiqué.

« J’ai l’accord des collectivités », a assuré le ministre, qui a indiqué en avoir discuté avec les présidents des conseils territoriaux et régionaux de Guadelou(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Méditerranée : Deux nouvelles algues découvertes, « certaines posent problème et deviennent envahissantes »
Contamination : Comment des microalgues caribéennes engendrent de sérieuses intoxications alimentaires
Guadeloupe : La plus grosse bactérie du monde découverte

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles