La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 394,00
    -82,90 (-0,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0036 (-0,26 %)
     

#Anti2010: le ministère de l'Éducation met en garde les établissements scolaires dans un courrier

·2 min de lecture
Photo d'illustration - REMY GABALDA / AFP
Photo d'illustration - REMY GABALDA / AFP

Le mouvement a été qualifié d'"inquiétant". Dasn une lettre ce jeudi, Edouard Geffray, le directeur général de l'enseignement scolaire - qui dépend du ministère de l'Éducation - a souhaité alerter sur le phénomène et avertir les chefs d'établissement scolaire du phénomène #Anti2010, qui circule sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours.

"Le bon accueil des élèves de 6e et leur intégration réussie grâce à la bienveillance de leurs camarades et des adultes sont un enjeu essentiel de la vie scolaire au collège", explique-t-il dans ce courrier, redoutant "les insultes et les menaces, par des camarades plus âgés, envers les enfants nés en 2010.

Le hashtag #Anti2010 vise les jeunes collégiens nés cette année-là, rentrant en classe de 6e cette année, et génère des moqueries et du harcèlement à leur égard.

Procédures de signalement et prises en charge

Le ministère de l'Éducation rappelle, dans ce même courrier, qu'un élève qui serait identifié comme harceleur "est passible de sanction disciplinaire" et demande notamment aux établissements de mettre en place les procédures de signalement et de prise en charge requises en cas d'incident.

Pour contrer le phénomène, le directeur général de l'enseignement scolaire invite ainsi les chefs d'établissement à encourager les familles à contacter le numéro d'urgence 3018 pour demander le retrait de la vidéo en ligne et des commentaires et atténuer ainsi la viralité.

Il leur est également demandé, dans cette hypothèse, de rédiger un "fait établissement" de niveau 2 ou 3 et donc de remonter les incidents au ministère. Enfin les établissements sont appelés à contacter si besoin l’équipe mobile de sécurité afin de ne pas laisser un traumatisme s’installer.

Blanquer lance un appel à "la bienveillance"

Dans une vidéo postée ce jeudi, le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a également appelé à "la bienveillance" en lançant un nouvel hashtag #BienvenueAux2010.

"Soyez bienveillants à votre tour, soyez des vecteurs de fraternité, soyez des ambassadeurs contre le harcèlement, dites à tous les élèves nés en 2010, dites à tous les élèves de 6ème 'bienvenue au collège'", a enfin exhorté le ministre.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles