La bourse est fermée

Les anti-Linky lancent une action collective en justice contre Enedis

Les anti-Linky n'ont pas dit leur dernier mot. Lundi 24 février, un collectif d'avocats lance une action collective contre Enedis. Leur objectif : "Faire respecter le refus du Linky", rapporte Le Progrès. Ils s'appuient sur une pétition en ligne, qui depuis novembre dernier a recueilli plus de 12.000 signatures. Avant de saisir la justice, cette pétition avait été envoyée à Enedis, qui installe ces compteurs intelligents. "Le but était d'instaurer un dialogue entre les deux parties et de trouver une solution. Mais comme Enedis n'a pas donné suite et que le délai de réponse à cette mise en demeure est expiré, nous lançons l'action en justice", explique Arnaud Durand, l'un des avocats des anti-Linky et directeur de l'action.

>> A lire aussi - Compteur Linky : 14.000 euros pour un 40m², gros bug pour le boîtier vert

Avec ce recours, le collectif veut faire entendre l'avis des consommateurs. "Le but est d'insister auprès des juridictions sur le respect de la volonté individuelle. C’est la seule issue possible à ce litige", poursuit Arnaud Durand, relayé par Le Progrès. L'avocat dénonce également les "poses forcées du compteur" de la part d'Enedis qui normalement en cas de litige devrait s'en référer à un juge.

>> A lire aussi - Compteurs Linky : affiches, barricades... les habitants d'une commune s'organisent pour lutter contre Enedis

Trois points dénoncés

Pour appuyer leur action, le collectif va mettre en avant trois axes : les possibles risques sanitaires, notamment pour les électro-sensibles, la protection des données et de la vie privée, ainsi que les risques d'incendie. Concernant les données personnelles, les avocats s'appuieront sur la décision de la CNIL du 11 février, qui met en demeure EDF et Engie "en raison du non-respect de certaines des exigences relatives au recueil du consentement à la collecte des données de consommation issues des compteurs communicants Linky, ainsi que pour une durée de conservation excessive des données de consommation". Les deux groupes

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'armée veut commander 2.000 micro-drones
Réforme des retraites : un premier article adopté à l'Assemblée nationale après 70 heures de débat
L'éditeur de jeux vidéo Nacon va débarquer en Bourse
Cadeau, donation : jusqu’à combien pouvez-vous transmettre à votre enfant sans rien payer au fisc ?
Faut-il toujours justifier de l'usage des deniers communs ?