Marchés français ouverture 4 h 43 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 603,85
    +361,64 (+1,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,2099
    +0,0016 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    29 508,35
    +645,58 (+2,24 %)
     
  • BTC-EUR

    30 389,93
    -195,29 (-0,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    722,45
    -12,70 (-1,73 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Annuler la dette des États due au Covid-19, un encouragement à faire n'importe quoi

·2 min de lecture

Les États sont à la peine, la dette publique explose et ce fardeau risque de peser sur la vie économique pendant de longues années. Sauf si on décidait d'annuler purement et simplement une partie de cette dette. Mais il vaut mieux ne pas trop y croire. L'idée d'une annulation de la dette des États européens a commencé à circuler très vite dans certains cercles dès lors qu'il est apparu que la crise économique provoquée par la crise sanitaire allait avoir un coût très élevé pour les finances publiques. Puis le sujet s'est imposé dans le débat public lorsque Jean-Luc Mélenchon s'est emparé de l'idée et a mis bruyamment les pieds dans le plat comme il sait si bien le faire. Face à la montée en puissance de cette thèse, Christine Lagarde, présidente de la BCE, était intervenue pour la déclarer «totalement impensable». On croyait le débat terminé, il a resurgi à l'automne, avec même des ramifications en Italie, obligeant les autorités monétaires à de nouvelles mises au point très fermes. La proposition paraît assez peu réaliste, mais il est probable qu'elle va continuer à alimenter des polémiques et ceux qui la soutiennent ont des arguments qui méritent d'être pris en considération. Il est donc nécessaire de ne pas la traiter par le mépris et de voir pourquoi cette idée a pu germer, quels avantages aurait son application et les raisons qui poussent, en définitive, à ne pas la retenir. À LIRE AUSSI Ce qu'il se passe quand on annule la dette d'un pays La montée de la dette est un problème mondial qui concerne tous les acteurs économiques, les ménages, les entreprises, les établissements financiers et les États. Déjà avant l'apparition de la pandémie, les économistes notaient qu'elle s'élevait bien au-delà du niveau atteint avant la crise financière de 2008. Les problèmes rencontrés en 2020 n'ont pas... Lire la suite sur Slate.fr.