La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 903,82
    -193,44 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    11 285,41
    +157,56 (+1,42 %)
     
  • Nikkei 225

    26 423,47
    +269,66 (+1,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0261
    -0,0164 (-1,57 %)
     
  • HANG SENG

    21 853,07
    +22,72 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    19 663,79
    +222,61 (+1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    435,90
    -4,12 (-0,94 %)
     
  • S&P 500

    3 822,08
    -3,25 (-0,08 %)
     

Anne Lauvergeon perd son procès contre le fisc

Avant d’affronter la justice pénale suite à sa mise en examen, Anne Lauvergeon a d’ores et déjà dû affronter le fisc. "Atomic Anne" s’est vu notifier un redressement concernant les avantages en nature qu'Areva lui a accordé pendant l’année suivant son départ, c’est-à-dire entre mi-2011 et mi-2012 : mise à disposition d’un véhicule, paiement du salaire d’un chauffeur et d’une secrétaire. Ces avantages (en incluant aussi un garde du corps) se chiffraient à 635.262 euros, selon les comptes d’Areva.

Le fisc a découvert ces avantages lors d’un contrôle fiscal d’Areva. Il a considéré que le groupe d'énergie n’avait confié à Anne Lauvergeon aucune mission justifiant ces dépenses, hormis un poste purement honorifique de présidente d’honneur du directoire. Bercy a donc conclu qu’elle avait bénéficié de “rémunérations et avantages occultes”, et l’a redressée pour cela, lui infligeant une pénalité de 40% pour “manquement délibéré”.

L'ancienne patronne d'Areva a contesté ce redressement en justice. Elle a argué avoir effectivement travaillé pour Areva durant l’année suivant son départ. Elle a fourni des extraits de son agenda, ainsi que des attestations de sa secrétaire et de l’ancien président du conseil de surveillance d’Areva, qui a certifié qu’elle avait “plaidé auprès des grands clients d’Areva pour un choix de continuité, et travaillé à l’aplanissement de certaines difficultés avec les pays producteurs”. Elle a estimé que cette activité effective mais non rémunérée “justifiait la mise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

SNCF : les cheminots appelés à la grève nationale le 6 juillet
Covid-19 : Valneva obtient le feu vert du régulateur européen pour son vaccin
Le CAC 40 tente un rebond, espoirs sur la Fed et les taux d'intérêt
Une cassette vidéo de Retour vers le futur vendue pour une somme record aux enchères
Casino : recul des ventes, dette... pourquoi le groupe n'y arrive plus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles