Publicité
La bourse ferme dans 7 h 55 min
  • CAC 40

    7 504,55
    -94,08 (-1,24 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 867,05
    -49,75 (-1,01 %)
     
  • Dow Jones

    40 358,09
    -57,35 (-0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0837
    -0,0021 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    2 417,60
    +10,30 (+0,43 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 860,09
    -536,09 (-0,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 360,94
    -4,95 (-0,36 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,34
    +0,38 (+0,49 %)
     
  • DAX

    18 424,53
    -133,17 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    8 126,85
    -40,52 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    17 997,35
    -10,22 (-0,06 %)
     
  • S&P 500

    5 555,74
    -8,67 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • HANG SENG

    17 289,68
    -179,68 (-1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2888
    -0,0020 (-0,16 %)
     

Qui est Anne Lauvergeon, l’ex-patronne d’Areva mise en examen dans l’affaire Uramin ?

Aurelien Meunier / Getty Images

L'ancienne patronne d'Areva Anne Lauvergeon a été mise en examen le 16 mai pour délit d'entrave dans le volet comptable du dossier judiciaire sur le rachat en 2007 de la société minière Uramin, a-t-on appris mardi de sources proches du dossier et judiciaire. «Cette mise en examen supplétive (...) est une nouvelle illustration des errements judiciaires dans cette affaire ancienne de 15 ans», a dénoncé auprès de l'AFP Me Fanny Colin, avocate d'Anne Lauvergeon, dénonçant les «multiples incohérences» du dossier et «une irrémédiable contradiction qui établit l'inanité de l'accusation portée». Cette nouvelle mise en examen intervient après six ans de recours à la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris et la Cour de cassation, à la suite d'une lecture divergente du dossier entre le parquet national financier (PNF) et les juges d'instruction.

Dans ce dossier dit comptable, l'ancienne présidente du directoire (2001-2010) d'Areva (devenu Orano) était déjà poursuivie pour présentation de comptes inexacts et diffusion d'informations trompeuses. Mme Lauvergeon et d'autres anciens responsables du géant du nucléaire sont soupçonnés d'avoir présenté des comptes inexacts pour masquer l'effondrement de la valeur d'Uramin. Cette société minière canadienne détenant trois gisements d'uranium en Afrique a été rachetée 1,8 milliard d'euros par Areva en 2007. Confronté à des difficultés d'exploitation des gisements et à une teneur en uranium moins importante qu'escompté, Areva a été contraint (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Airbus : meilleure dynamique sur les livraisons en juin après le trou d’air de mai
Dassault Systèmes chute lourdement en Bourse, «report de contrats importants»
Samsung : une grève générale inédite éclate et «ce n’est qu’un début !»
Bourse : le rebond du CAC 40 risque de marquer le pas selon Natixis, paralysie en vue ?
Mine de lithium dans l’Allier : le projet reconnu d'«intérêt national majeur»