La bourse ferme dans 1 h 16 min
  • CAC 40

    6 724,87
    +55,90 (+0,84 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 963,07
    +28,63 (+0,73 %)
     
  • Dow Jones

    33 699,34
    -153,19 (-0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0362
    +0,0027 (+0,26 %)
     
  • Gold future

    1 767,80
    +4,10 (+0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    16 259,44
    +327,78 (+2,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    399,86
    -0,84 (-0,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,48
    +2,28 (+2,92 %)
     
  • DAX

    14 403,32
    +47,87 (+0,33 %)
     
  • FTSE 100

    7 591,01
    +79,01 (+1,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 020,68
    +36,90 (+0,34 %)
     
  • S&P 500

    3 951,13
    -6,50 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    27 968,99
    -58,85 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    18 597,23
    +392,55 (+2,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,1966
    +0,0016 (+0,14 %)
     

Anne Lauvergeon entendue par la police dans l'affaire de la lucrative "mine responsable"

Philippe Wojazer

EXCLUSIF - Anne Lauvergeon a été entendue par la police dans le cadre de l’enquête sur Alliance Minière Responsable, une société qui exploite un gisement de bauxite en Guinée. Un nouveau souci judiciaire pour l’ancienne patronne d’Areva, reconvertie dans le conseil et qui enchaîne les déboires ces dernières années.

Décidément les mines lui portent la poisse. Selon nos informations, Anne Lauvergeon a été entendue récemment par les policiers de l’Office central anticorruption (OCLCIFF) dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte par le parquet national financier sur la société française Alliance Minière Responsable (AMR), qui détient un gisement de bauxite en Guinée. Un nouveau souci judiciaire pour l’ancienne patronne du géant nucléaire Areva, déjà empêtrée dans la tentaculaire affaire Uramin. Sa reconversion dans le conseil et les affaires, à travers sa société ALP, est loin de se dérouler sans accroc.

Comme l’avait déjà raconté Challenges, Anne Lauvergeon a joué un rôle prépondérant dans la montée en puissance d’AMR, cette "start-up minière" fondée par deux jeunes entrepreneurs, Romain Girbal et Thibault Launay, avec le soutien de l’ex-ministre Arnaud Montebourg et de grands noms du capitalisme comme Xavier Niel, le fondateur de Free, ou Edouard Louis-Dreyfus, président du célèbre armateur.

Les policiers s’interrogent, en particulier, sur son rôle dans l’obtention du permis d’exploitation guinéen en 2017. L’année précédente, elle s’était ainsi déplacée à Conakry, pour y rencontrer le président Alpha Condé devant les caméras de la télévision d'Etat. Un article du Media a évoqué, en parallèle, l'embauche de la nièce de Mohamed Diané, bras droit de Condé, ce que dément AMR.

Les policiers s’intéressent aussi de près au montage financier exotique qui a permis à Anne Lauvergeon, comme aux autres actionnaires d’AMR, de toucher des dividendes. Comme l’a révélé Libération, les profits de la société guinéenne exploitant la mine ont, en effet, été largement siphonnés par une autre société basée à Hong-Kong, Rock Ocean. Cette dernière a facturé à AMR des prestations de services (contrôle qualité, conseil en environnement, etc.), minimisant ainsi le bénéfice imposable en Guinée. Les actionnaires de Rock Ocean, qui sont peu ou prou les mêmes qu’AMR, ont ainsi encaissé les dividendes [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi