Marchés français ouverture 6 h 59 min
  • Dow Jones

    34 930,93
    -127,59 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 762,58
    +102,01 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1851
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 763,84
    +176,32 (+0,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    936,45
    +6,53 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    4 400,64
    -0,82 (-0,02 %)
     

Anne Hidalgo voit rouge : la défaite d’Audrey Pulvar, une vraie épine dans le pied…

·1 min de lecture

Le couperet est violemment tombé pour Anne Hidalgo et son poulain Audrey Pulvar. L'ancienne journaliste s'est en effet inclinée lors du premier tour des élections régionales dimanche dernier, où elle s'est classée en cinquième position en Ile-de-France. Un véritable revers pour la maire socialiste, qui avait fondé tous ses espoirs sur Audrey Pulvar, afin d'asseoir son influence à gauche en perspective de la prochaine présidentielle. Après cette défaite, Anne Hidalgo s'est immédiatement ralliée aux candidats de gauche, laissant sur le carreau sa protégée, en appelant à un "large rassemblement des forces de gauche et des écologistes".

Car Anne Hidalgo n'a pas de temps à perdre, elle qui pourrait difficilement se remettre de ce premier échec cinglant. "Audrey procède directement des ambitions d'Anne : si elle fait un mauvais score, on ne pourra pas expliquer qu'Hidalgo n'a aucun rapport avec ça", avait confié une source à nos confrères de L'Express. Si elle n'est pas parvenue à convaincre les Français lors des élections régionales, la maire de Paris n'a pas dit son dernier mot, et compte bien mettre en place un vrai plan de bataille pour conquérir l'Elysée.

Alors qu'elle a multiplié les déplacements en province pour se rapprocher des élus locaux, Anne Hidalgo semble prendre la température du pays, avant de se lancer dans la course. Lors d'un entretien au journal Le 1 Hebdo, la femme politique avait déclaré vouloir "agir pour mon pays". "Il faut retourner parler politique, et d'une (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Familles nombreuses, la vie en XXL - Amandine Pellissard, tyrannique même à distance ? Les fans se moquent
Audrey Pulvar "ancienne vedette de télé" : Isabelle Saporta ne mâche pas ses mots
Hommage à Diana : une contrariété de plus pour William et Harry
Virginie Efira sans tabou : "Je n'adhère pas à l'idée d'une maternité sacrificielle"
Eric Zemmour « se prend pour Robert Redford » : Marine Le Pen ironise

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles