La bourse ferme dans 1 h
  • CAC 40

    6 888,07
    +122,55 (+1,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 143,70
    +63,55 (+1,56 %)
     
  • Dow Jones

    35 137,31
    +557,23 (+1,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,1292
    -0,0026 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    1 781,40
    -2,50 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    43 160,19
    -165,43 (-0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 246,95
    -13,21 (-1,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,17
    +1,91 (+2,88 %)
     
  • DAX

    15 403,73
    +233,75 (+1,54 %)
     
  • FTSE 100

    7 237,27
    +114,95 (+1,61 %)
     
  • Nasdaq

    15 163,55
    +78,08 (+0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 584,91
    +46,48 (+1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    -102,20 (-0,36 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3250
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Anne Hidalgo présente son "projet de reconquête" et tente de se relancer à Lille

·2 min de lecture

Anne Hidalgo, officiellement investie candidate du PS à la présidentielle 2022, a présenté son "projet de reconquête" ce samedi 23 octobre à Lille, lors d'un grand meeting pensé pour donner un nouvel élan à sa campagne.

Anne Hidalgo a présenté samedi à Lille un "projet de reconquête", lors d'un premier grand meeting destiné à rassurer la famille socialiste et donner un nouvel élan à sa campagne présidentielle enlisée.

"Je viens porter un projet de reconquête. Sociale, écologique, démocratique", a expliqué la maire de Paris qui, un mois et demi après s'être déclarée candidate à Rouen, .

Devant 1.700 personnes, elle a défendu, visant la droite, "une candidature qui refuse la capitulation identitaire", et lâché ses coups contre le sortant .

"Jusqu'au bout"

"Je suis là pour le peuple de France, pour qu'après tant d'indifférence et de condescendance, on lui rende justice et considération", a affirmé celle qui a été investie officiellement samedi par le PS, en promettant à nouveau qu'elle irait "jusqu'au bout". "Je porte en moi la France comme seule peut la porter quelqu'un qui l'a choisie", a déclaré cette immigrée espagnole naturalisée à 14 ans.

"Je représente ce que beaucoup de nos adversaires aimeraient faire taire: une femme, de gauche, d'origine étrangère, profondément européenne. Je suis celles et ceux dont certains cherchent à écraser la voix", a-t-elle déclaré dans un discours multipliant les accents personnels.

Se plaçant en "héritière des combats" sociaux de Lionel Jospin, François Hollande et Ségolène Royal, elle a égrené une longue série de propositions, et d'abord "une rémunération digne pour chacune et chacun. Digne pour les premiers de corvées en augmentant les salaires, et digne pour les premiers de cordée, qui doivent partager équitablement la valeur ajoutée dans les entreprises".

Anne Hidalgo veut aussi lancer "une politique pour encourager massivement le syndicalisme", mettre en place "une assurance chômage universelle", et faire de la santé mentale "une grande cause" de son quinquennat.

Salaire des profs

Elle prévoit égal[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles