Marchés français ouverture 5 h 44 min
  • Dow Jones

    31 029,31
    +82,32 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 177,89
    -3,65 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    26 649,37
    -155,23 (-0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,0436
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    21 996,89
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    19 217,64
    -371,00 (-1,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    431,27
    -8,39 (-1,91 %)
     
  • S&P 500

    3 818,83
    -2,72 (-0,07 %)
     

Ankorstore lance un programme entrepreneurial pour accompagner la création de 4.000 commerces

Mahema Productions

EXCLUSIF - Nicolas d’Audiffret, cofondateur d’A Little Market, a créé en 2019 Ankorstore, une autre place de marché qui aide les commerçants indépendants à trouver de nouvelles marques. Il annonce le lancement d'un programme entrepreneurial. Il est l'invité du Club entrepreneurs Challenges - Grant Thornton.

Challenges - Comment s’est terminée l’aventure A Little Market?

Nicolas d’Audiffret - Nous nous sommes fait racheter par Etsy en 2014. La frustration de ne plus être aux manettes nous a poussés, mon associé Nicolas Cohen et moi, à vouloir recréer quelque chose. Pendant deux ans, nous avons cherché des idées. J’en ai profité pour investir dans des start-up, pour plus d’1 million d’euros au total.

Quels étaient vos critères pour relancer une start-up?

J’ai toujours voulu créer des places de marché pour les entrepreneurs, à l’image d’A Little Market. Or, Pierre-Louis Lacoste, directeur France d’Etsy, devenu ensuite notre cofondateur, nous a parlé d’un projet qu’Etsy venait d’abandonner. Il s’agissait d’un site de vente en gros aux commerçants. Cela pointait un besoin énorme: c’est très compliqué pour les commerçants indépendants de trouver des nouvelles marques. Et quand ils les trouvent, elles leur imposent un minimum de commandes souvent trop élevé, qui génère des risques d’invendus.

Comment avez-vous remédié à ça?

Nous avons créé une place de marché B to B. En quelques clics, les commerçants y cherchent les produits qu’ils veulent vendre. Le minimum de commandes n’est que de 100 euros par marque. Grâce à des partenariats avec Hokodo ou , ils bénéficient d’un délai de paiement de 60 jours. Et ils profitent de tarifs de livraison très compétitifs via nos contrats avec UPS ou DHL.

Pourquoi délaisser le B to C?

On nous pose souvent la question, mais nous ne voulons pas concurrencer nos clients commerçants. Cependant, nous réfléchissons à créer un catalogue en ligne, qui recense dans quels commerces acheter les marques référencées.

Votre volume d’affaires dépasse déjà 100 millions d’euros!

Oui, mais nous ne communiquons pas le détail. Nous avons plus de 250.000 commerçants et 20.000 marques dans 28 pays, comme les jus Alain Milliat ou les bougies My Jolie Candle. Nous leur prélevons une commission de 20% sur la première commande, puis de 10%. Nous sommes exhaustifs, mai[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles