Marchés français ouverture 7 h 5 min
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    +112,70 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0551
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 883,05
    +363,80 (+1,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    677,94
    +435,26 (+179,36 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

André Comte-Sponville: Immigration et rente électorale

ÉDITO - Si l'on veut faire reculer l'extrême droite, il faut prendre au sérieux le sentiment d'insécurité culturelle, respecter ce qu'il comporte de légitime (l'attachement à une certaine culture, à un certain mode de vie, à certaines traditions…) et agir sur ses causes.

L'extrême droite, en France, n'a . Si l'on additionne les voix de , et , au premier tour, on arrive au chiffre sans précédent de 32,28% des suffrages exprimés. Pourquoi une telle performance? Les médias répondent en chœur: "A cause du donc aussi de l'inflation." Soit. Mais comment se fait-il que Marine Le Pen l'emporte au second tour dans trois régions (si on laisse l'outre-mer de côté) (58,08% des suffrages exprimés), les Hauts-de-France (52,13%) et Paca (50,48%), alors qu'elle réussit tellement moins en Bretagne (33,42%) ou dans les Pays de la Loire (35,08%)? L'essence serait-elle moins chère à l'Ouest que dans le Nord ou le Sud, l'inflation moins forte?

La proportion d'immigrés, dans chaque région, influe-t-elle sur les suffrages de l'extrême droite?

Evidemment pas. Une explication désagréable vient à l'esprit: et si le score de l'extrême droite était moins corrélé, dans chaque région, aux fluctuations du niveau de vie qu'à la proportion d'immigrés, anciens ou récents? Cela ne semble pas toujours vrai, notamment dans les Hauts-de-France ou la région parisienne. Mais pas non plus tout à fait faux s'agissant de la Corse ou de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les statistiques de l'Insee indiquent que la proportion d'immigrés ("personnes nées étrangères à l'étranger") est de 9,9% dans l'île de Beauté, de 10,8% en Paca, alors qu'elle n'est que de 4% en Pays de la Loire et de 3,7% (dont beaucoup de Britanniques) en Bretagne. Cela explique-t-il tout? Bien sûr que non.

Cela joue-t-il un rôle? On aurait tort de l'exclure a priori, et l'on s'étonne de ne pas trouver, sur cette question, davantage d'études.

Une corrélation, même avérée, ne vaut pas explication. La montée de l'extrême droite relève d'une causalité multifactorielle, qu'on ne saurait réduire à la seule donnée migratoire.

Mais on a le droit de poser cette question: la proportion d'immigrés, dans telle ou telle région, a-t-elle une incidence sur les suffrages qu'y obtient l'extrême droite? Et, si oui, po[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles