La bourse ferme dans 1 h 52 min
  • CAC 40

    6 551,52
    +79,17 (+1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 767,90
    +42,51 (+1,14 %)
     
  • Dow Jones

    32 997,45
    +193,98 (+0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,0198
    +0,0010 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 797,70
    +6,50 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    23 635,40
    +761,14 (+3,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    563,08
    +20,21 (+3,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,43
    -0,58 (-0,65 %)
     
  • DAX

    13 704,42
    +130,49 (+0,96 %)
     
  • FTSE 100

    7 506,46
    +66,72 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    12 759,81
    +102,26 (+0,81 %)
     
  • S&P 500

    4 171,05
    +25,86 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2115
    +0,0044 (+0,36 %)
     

Andor est la seule série Star Wars à ne pas utiliser la nouvelle technologie du StageCraft

Les séries Star Wars comme Obi-Wan Kenobi mobilisent la technologie de pointe du « volume », ou StageCraft. Le casting joue devant un écran de très haute qualité affichant des décors virtuels. Mais avec Andor, ce sont de vrais décors, réels et mécaniques, qui sont mobilisés.

N’avez-vous jamais eu une sensation visuellement étrange en regardant The Mandalorian, Le Livre de Boba Fett et Obi-Wan Kenobi ? Ces trois séries de l’univers Star Wars mobilisent une toute nouvelle technologie de pointe : le StageCraft, aussi appelée « volume ». Cette technique de production, encore considérée comme pionnière, place les acteurs et actrices sur un plateau pourvu d’un décor vidéo en ultra haute définition. Le casting est donc déjà immergé, au moment de la prise par le ou la cinéaste, dans des environnements numériques — pas de fond vert et pas de décor réel non plus.

Le StageCraft donne une impression de réalisme à couper le souffle. De fait, les dernières séries Star Wars sont très belles. Mais, cela ne fait pas l’unanimité en tant que choix esthétique : cette approche visuelle du réel est si poussée qu’elle sonne paradoxalement faux. Les décors semblent parfois lisses, en plus d’un décalage entre les personnages et leur environnement, retirant une part de crédibilité aux images.

Quoiqu’on en pense de cette méthode,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles