La bourse ferme dans 4 h 31 min
  • CAC 40

    6 210,42
    -86,27 (-1,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 974,49
    -45,42 (-1,13 %)
     
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,2053
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 771,30
    +0,70 (+0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    46 478,15
    -984,95 (-2,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 265,02
    -33,93 (-2,61 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,70
    +0,32 (+0,50 %)
     
  • DAX

    15 237,39
    -131,00 (-0,85 %)
     
  • FTSE 100

    6 924,00
    -76,08 (-1,09 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    29 100,38
    -584,99 (-1,97 %)
     
  • HANG SENG

    29 135,73
    +29,58 (+0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,3974
    -0,0011 (-0,08 %)
     

Ancien espion. La junte militaire a engagé un lobbyiste pour expliquer la “vraie situation” en Birmanie

The Guardian (Londres)
·1 min de lecture

L’Israélo-canadien Ari Ben-Menashe, ancien conseiller du président zimbabwéen Robert Mugabe et de la junte militaire soudanaise, doit aider les généraux birmans à communiquer avec les pays occidentaux. Selon lui, ces derniers “comprennent mal” la junte militaire.

Accusée de coup d’État, de crimes contre l’humanité et d’avoir abattu des manifestants, la junte militaire birmane cherche à redorer son blason dans les capitales étrangères, souligne The Guardian.

Selon le quotidien britannique, les chefs militaires birmans ont en effet recruté un ancien agent des services de renseignement israéliens “devenu lobbyiste” et ayant par le passé défendu des clients “controversés”.

Ce lobbyiste est l’Israélo-canadien Ari Ben-Menashe, né à Téhéran. Selon des informations révélées par un site américain, Foreign Lobby, Ben-Menashe a été engagé cette semaine par l’armée birmane, la Tatmadaw, pour “aider à expliquer la vraie situation dans le pays”.

À lire aussi: Vu d’Indonésie. Birmanie : la priorité est de sauver la démocratie, pas Aung San Suu Kyi

The Guardian fait remarquer que sa longue carrière est “rarement passée inaperçue”. Ancien trafiquant d’armes, Ben-Menashe a notamment travaillé pour le président zimbabwéen Robert Mugabe et la junte militaire soudanaise.

Le lobbyiste a confirmé à Foreign Lobby avoir accepté la mission confiée par la junte

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :