La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 289,13
    -875,38 (-1,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3707
    -0,0028 (-0,20 %)
     

Des analystes juniors dénoncent des semaines de travail de plus de 95 heures chez Goldman Sachs

·1 min de lecture

C’est un document contraignant pour Goldman Sachs, qui vient jeter le trouble sur les conditions de travail au sein d’un géant de Wall Street. Dans une enquête réalisée en interne, 13 analystes juniors de première année assurent travailler plus de 95 heures en moyenne par semaine depuis qu’ils ont commencé au sein de la banque d’investissement, relayent Bloomberg et CNN. "Il y avait un moment où je ne mangeais pas, ne me douchais pas ou ne faisais rien d'autre que de travailler du matin jusqu'à après minuit", explique un analyste dans le rapport de onze pages.

"C'est au-delà du niveau de ‘travail acharné’. C'est inhumain”, renchérit un autre. “Je ne peux plus dormir car mon niveau d'anxiété a explosé”, selon un de ces analystes. Pratiquement tous les analystes ont déclaré avoir ressenti la pression de “délais irréalistes” et avoir été évités ou ignorés lors des réunions. 100% d’entre eux ont déclaré que leurs heures de travail avaient nui à leurs relations avec leurs amis et leur famille. Pour 77% d'entre eux, ils ont été “victimes d'abus professionnel” chez Goldman Sachs, pointé du doigt depuis quelques jours, alors que ce document circule sur les réseaux sociaux.

>> A lire aussi - Le salaire du patron de Goldman Sachs considérablement revu à la baisse

Les analystes font plusieurs propositions pour améliorer leurs conditions de travail, comme le fait d’éviter les changements de dernière minute pour les présentations aux clients ou encore de limiter leur semaine de travail à… 80 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cannes : un magasin de meubles accusé d'arnaque par plusieurs clients
Covid-19 : la production de Volkswagen suspendue au Brésil
Les domiciles de Bernard Tapie perquisitionnés
"Réfléchissez avant de donner vos données !"
Face à SpaceX, la France et l’Italie lancent un "groupe de travail sur l'avenir des lanceurs européens"