Analyse mi-séance AOF France / Europe - Prudence avant l'issue de l'élection américaine

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
ERFSF279,40+5,40
EO100.FGI275,370,02
HSBA.L617,40+1,10


(AOF) - Les Bourses européennes évoluent sur une note négative à l'approche de la mi-séance. Les investisseurs font preuve d'une extrême prudence à l'approche deux événements politiques de grande ampleur au niveau international : l'élection présidentielle aux Etats-Unis d'une part, le congrès du parti communiste chinois d'autre part. Les opérateurs redoutent qu'une courte victoire de Barack Obama face à un Congrès à majorité républicaine compromette les négociations sur le mur fiscal (® fiscal cliff ¯). A 12h00, le CAC 40 (Brussels: INCAC.BR - actualité) recule 0,87% à 3462,13 pts et l'Eurotop 100 perd 0,57% à 2281,06 pts.


HSBC (London: HSBA.L - actualité) (-2,12% à 612,80 pence) enregistre l'une des plus fortes baisses du FTSE 100 (FTSE Index: EO100.FGI - actualité) après avoir annoncé des résultats inférieurs aux attentes. Les résultats de la banque britannique ont été grevés par d'importantes provisions dans les affaires de blanchiment d'argent aux Etats-Unis et des ventes forcées d'assurances au Royaume-Uni. Au troisième trimestre, HSBC a enregistré un bénéfice imposable de 3,48 milliards de dollars, en recul de 51%. Ce résultat intègre la comptabilisation d'une charge de 1,73 milliard de dollars liée à l'ajustement de la valorisation de sa dette au prix du marché.

CGGVeritas signe l'une des plus mauvaises performances du SBF 120. Le titre du groupe parapétrolier recule de 1,66% à 24,885 euros, pénalisé par la publication de résultats trimestriels inférieurs aux attentes. Le spécialiste de la recherche sismique affiche toutefois un bond de 45% depuis le début de l'année. Au troisième trimestre, le résultat net a atteint 48 millions de dollars contre 40 millions au troisième trimestre 2011. Le groupe a enregistré un résultat opérationnel de 114 millions, en hausse de 17%, mais nettement en-dessous des attentes du consensus qui le donnait à 133 millions.

Eurofins Scientific (Other OTC: ERFSF.PK - actualité) recule à la Bourse, affecté par l'annonce d'un tassement de ses marges au troisième trimestre sous l'effet d'acquisitions. Le titre de la société de bio-analyse perd 1,75% à 118,1 euros. La marge d'Ebitda est ressortie à 17,5% au troisième trimestre, soit 150 points de base de moins qu'au troisième trimestre 2011, tandis que la marge d'Ebita a perdu 110 points de base à 12,3%. Ce tassement des marges s'explique par le poids des réorganisations et la moindre profitabilité des sociétés acquises, en particulier IPL (Toronto: IPI-A.TO - actualité) .

Les chiffres macroéconomiques

L'indice Sentix qui mesure le moral des investisseurs dans la zone euro s'est amélioré au mois de novembre à -18,8 contre -22,2 le mois dernier. Les économistes attendaient une amélioration moins prononcée à -20.

Aux Etats-Unis, les investisseurs prendront connaissance à 15h de l'indice des directeurs d'achat dans le secteur des services en octobre.

Vers 12h00, l'euro cote 1,2795 face au dollar.


AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Directeurs d'achat (indice des) : cette statistique reflète la confiance des directeurs d'achat. Elle est disponible pour le secteur manufacturier et pour celui des services. Un indice supérieur à 50 signale une expansion de l'activité dans un secteur et un indice inférieur, une contraction. Plus cet indicateur s'éloigne des 50 et plus le rythme d'expansion ou de contraction de l'activité est important.

L'indice composite qui regroupe l'indicateur pour le secteur manufacturier et celui des services est très utile pour prévoir les évolutions du PIB à court terme. Il est considéré comme l'un des indicateurs économiques les plus pertinents.

L'indice manufacturier comprend principalement les composantes production, commande et emploi. La statistique pour les services comprend notamment l'activité en cours, les anticipations d'activité, les prix des intrants et l'emploi.