Marchés français ouverture 5 h 41 min
  • Dow Jones

    34 033,67
    -265,63 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    14 039,68
    -33,22 (-0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    28 990,70
    -300,31 (-1,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,1998
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 436,84
    -201,66 (-0,70 %)
     
  • BTC-EUR

    32 286,12
    -1 133,95 (-3,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    960,53
    -31,94 (-3,22 %)
     
  • S&P 500

    4 223,70
    -22,89 (-0,54 %)
     

A un an de la présidentielle, la méthode de Macron pour l'Europe reste la même.

·2 min de lecture

Quatre ans après sa victoire à la présidentielle et alors qu'il lance, ce 9 mai, la "Conférence sur l'avenir de l'Europe" à Strasbourg, la méthode de "Macron l'Européen" n'a pas changé. Avec une constance dans la vision, de la pugnacité et du pragmatisme, mais aussi un goût pour la mise en scène et la provocation, qui lui valent critiques féroces et irritations.

Calendrier européen chargé pour le Président de la République ce week-end. Alors qu’il fête les quatre ans de son arrivée au pouvoir, les rendez-vous s’enchaînent. aujourd’hui encore, visioconférence des 27 avec le Premier ministre indien, Modi; puis le 9 mai, pour la journée de l’Europe, lancement de la "Conférence sur l’avenir de l’Europe", l’ambitieux projet qui doit esquisser, à l’issue de "consultations citoyennes", le futur de notre continent. Le chef de l’Etat en donnera le coup d’envoi demain dimanche, en début d’après midi, au Parlement européen de Strasbourg.

Même si l’hémicycle sera quasi-vide, pour cause de pandémie, même si son initiative menace de virer à l’usine à gaz, tant les guerres picrocholines bruxelloises en ont sapé les débuts, Emmanuel Macron mettra sans doute toute son énergie pour la défendre. Lui, dont la personnalité, les idées et l’activisme à Bruxelles ont valu à Paris des succès, dont le plan de relance européen, et aussi des controverses, polémiques et critiques, mais toujours, beaucoup d’attention. Car depuis quatre ans, la méthode de "Macron l’Européen" est restée la même.

Une vision et un souffle

Seul candidat à la présidentielle ouvertement proeuropéen en 2017, alors que traditionnellement l’Europe est un repoussoir électoral, le président de la République n’a cessé de marteler son attachement à l’Union, et sa volonté de mener plus loin la politique commune. Avec un leitmotiv: "Refonder l’Europe". Rien qu’en 2017, il prononçait trois discours. D’abord, en janvier à Berlin, à l’université de Humboldt, où il militait pour une "Europe plus ambitieuse". Puis, deux en septembre, après son élection. Le premier, le fameux discours programmatique – et fleuve!- de la Sorbonne, où il affirmait "je n’ai pas de ligne rouge, je n’ai que des horizons". Le second, quelques jours plus tard, à la Pnyx à Athènes. Avec des accents lyriques appuyés, il appelait à "restaurer la souveraineté, la démocratie et la confiance".

Une vision constante, au co[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles