Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 884,55
    -763,62 (-1,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,97
    +59,35 (+4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2370
    -0,0068 (-0,55 %)
     

Amiens : Le petit-neveu de Brigitte Macron agressé en marge de l’interview du président sur TF1

TF1

Avoir des membres de sa famille célèbres ne comporte pas que des avantages. Et ce n’est pas Jean-Baptiste Trogneux, petit-neveu de Brigitte Macron, qui dira le contraire. En effet, ce responsable de la chocolaterie Trogneux a été agressé ce lundi 15 mai par plusieurs personnes, rapportent nos confrères du Parisien. Six agresseurs présumés, six hommes et deux femmes, ont été interpellés par les forces de l’ordre. Ils étaient toujours en garde à vue ce mardi, a précisé une source policière à nos confrères. Ce déchaînement de violence aurait été commis par des personnes qui participaient à une "casserolade", mouvement de contestation bruyant contre la réforme des retraites. Cet événement avait été organisé en marge de l’interview d’Emmanuel Macron, au journal de 20 Heures de TF1, ce lundi 15 mai. Selon Jean-Alexandre Trogneux, le père de la victime, son fils aurait été reconnu et invectivé par des manifestants.

À lire également

"Ça ne fait pas sérieux" : Emmanuel Macron s’agace des passages érotiques du livre de Bruno Le Maire

"Il était 22 heures" et Jean-Baptiste Trogneux rentrait à son do...

PUBLICITÉ

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi