La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 402,05
    +55,17 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0917
    -0,0077 (-0,70 %)
     
  • HANG SENG

    21 958,36
    -113,82 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    21 772,23
    -132,73 (-0,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    542,73
    -2,58 (-0,47 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     

Amende record pour le gestionnaire d'actifs H2O et ses deux fondateurs

Ngampol/Adobe Stock

Une amende record pour de graves "manquements" aux obligations professionnelles au détriment de milliers d'épargnants : l'Autorité des marchés financiers (AMF) a frappé fort mardi 3 janvier en infligeant 93 millions d'euros d'amende à la société de gestion H2O et à ses dirigeants. Ce sont 75 millions d'euros qui devront être versés par cette société britannique détenue encore en partie par la banque française Natixis. S'y ajoutent 15 millions d'euros pour Bruno Crastes, son directeur général, et 3 millions d'euros pour Vincent Chailley, directeur des investissements.

La Commission des sanctions de l'AMF a ainsi suivi pratiquement en tout point les réquisitions prises lors d'une séance publique fin novembre. Seule nuance : M. Crastes ne se voit pas interdire d'occuper des fonctions de dirigeant et de gérant de fonds en France et dans l'Union européenne pendant dix ans, comme requis, mais pendant cinq ans. L'AMF a justifié sa décision par "la gravité des manquements", "l'implication des dirigeants dans la commission de ceux-ci" ainsi que le "préjudice subi par les investisseurs résultant en particulier du blocage de leur épargne."

L'amende est d'un montant sans précédent. La plus lourde jusqu'alors (35 millions d'euros) avait été prononcée à l'encontre de Natixis en 2017. Elle avait été ramenée par le Conseil d'Etat à 20 millions d'euros. Cette sanction record marque une nouvelle étape dans le feuilleton de H2O, gérant d'actifs aux performances exceptionnelles avant qu'il ne chute (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : quand pourra-t-on enfin revenir à l’achat sur le Nasdaq ?
2023 sera-t-elle l’année de l’or ? Le conseil Bourse
Le pétrole rechute, l’explosion des cas de Covid-19 en Chine inquiète : le conseil Bourse
Patrick Puy va devenir le nouveau directeur général de Go Sport
CAC 40 : la Bourse plombée par la Chine, l'Europe souffrira de la guerre en Ukraine en 2023 selon le FMI